Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Santé – Sciences

Les ordonnances en papier vont progressivement disparaître en Indre-et-Loire à partir de 2020

jeudi 14 mars 2019 à 5:36 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

La Caisse Primaire d'Assurance Maladie d'Indre-et-Loire va progressivement mettre en place dans notre département l'ordonnance dématérialisée, à la place de la prescription sur papier. Ce dispositif s'appliquera aux prescriptions de médicaments, d'actes médicaux et de transports de malades.

L'ordonnance papier sera progressivement remplacée par une prescription électronique à partir de 2020 en Indre-et-Loire
L'ordonnance papier sera progressivement remplacée par une prescription électronique à partir de 2020 en Indre-et-Loire © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Indre-et-Loire, France

Quand vous irez chez le médecin, l'an prochain, vous en ressortirez sans doute sans tenir d'ordonnance. La Caisse Primaire d'Assurance Maladie d'Indre-et-Loire va en effet progressivement mettre en place les prescriptions électroniques à partir de 2020 chez les généralistes et spécialistes : Il n'y aura plus de feuilles. L'ordonnance dématérialisée sera directement transmise d'un professionnel de santé à un autre, d'un généraliste à un pharmacien par exemple

Davantage de fiabilité et moins de risques de fraude

L'ordonnance dématérialisée présente plusieurs avantages, selon la CPAM 37 : ne plus confier de feuilles aux patients, ça veut dire qu'il n'y a plus de risque de perdre cette prescription. Plus de danger, non plus, que le pharmacien se trompe en essayant de déchiffrer l'ordonnance de certains généralistes à l'écriture presque illisible.  La prescription électronique, transmise directement par informatique rendra aussi la fraude beaucoup plus compliquée, puisqu'il sera impossible de photocopier ou falsifier une ordonnance. 

Un dispositif testé dans trois départements depuis plusieurs mois et étendu à toute la France d'ici 2022

Le dispositif commence à être mis en place tout doucement en Indre-et-Loire pour le transport des malades. Il s'étendra ensuite progressivement, à partir de l'an prochain, aux prescriptions de médicaments ou d'actes médicaux. A terme, en 2022, les ordonnances-papier devraient avoir disparues, et ce sera une bonne chose pour l'écologie puisqu'en moyenne, on en utilise un milliard, chaque année, en France.

La prescription électronique est encore en test dans trois départements, dont la Touraine ne fait pas partie. En fonction des résultats de ces tests, peut-être que dans les premiers mois, on aura encore une ordonnance-papier sur laquelle il n'y aura qu'un flashcode que le pharmacien pourra scanner, mais l'objectif est bien d'arriver à se passer totalement du papier, le plus vite possible.