Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : les Papillons Blancs lancent un appel et réclament du matériel pour se protéger

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

L'association Papillons Blancs lance un appel pour recevoir du matériel médical. Des masques FFP2, des surblouses, des combinaisons à usage unique et des surchaussures sont nécessaires pour équiper les soignants qui interviennent auprès des personnes handicapés.

Les professionnels de l'association ont principalement besoin de masques FFP2
Les professionnels de l'association ont principalement besoin de masques FFP2 - Marie-Clémene Mazocky

L'association Papillons Blancs, qui s'occupe de 1100 enfants et adultes handicapés dans la Marne, lance un appel. Face au coronavirus, les 650 professionnels de l'association et la soixantaine de bénévoles, ont besoin de matériel médical. « Nous avons besoin de masques FFP2, même périmés, des surblouses, des combinaisons à usages unique et des surchaussures » explique Marie-Clémence Mazocky, directrice qualité et développement. 

Suspicion de coronavirus pour une dizaine de personnes

L'association s'occupe de 200 personnes qui n'ont pas pu rejoindre leurs familles et qui sont logés en internat dans différents centres du département : « Elles ne peuvent pas repartir car elles ont un handicap trop lourd ou la famille n'est pas assez présente. »

Malgré les précautions prises par les professionnels, le virus circule. Une dizaine de personnes présente des symptômes : « Même s'ils n'ont pas été testés positifs, nous considérons qu'ils sont atteints et devont faire attention. » 

Depuis lundi, les infirmières se protègent avec un masque chirurgical pour limiter les apports de l'extérieur. « Nous sommes approvisionnés par l'Agence Régional de Santé, mais les masques chirurgicaux ne suffissent pas et le stock diminue à vue d'oeil ». 

Le surplus redistribué au CHU de Reims

Si vous souhaitez faire un don, il suffit d'envoyer un mail à secretariat.siege@pbchampagne.org. Les membres de l'association se chargeront de venir récupérer le matériel. L'association ne fixe pas le nombre de masques nécessaires mais le surplus sera redistribué au CHU de Reims

L'association lance aussi un appel aux infirmières d'Epernay : « Il n'y a plus qu'une seule infirmière car les autres sont malades donc nous recherchons activement une ou plusieurs infirmières pour venir en aide aux personnes handicapés » termine Marie-Clémence Mazocky. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu