Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Toulouse : les parkings du CHU de Purpan deviennent payants à partir de ce lundi 6 novembre

lundi 6 novembre 2017 à 5:00 - Mis à jour le lundi 6 novembre 2017 à 14:00 Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Occitanie et France Bleu

Les parkings du CHU de Purpan à Toulouse deviennent payants. La direction veut ainsi lutter contre le stationnement sauvage. L'association Act Up Sud-Ouest réclame le maintien de la gratuité.

Un des parkings du CHU de Purpan à Toulouse
Un des parkings du CHU de Purpan à Toulouse © Radio France - Jeanne marie Marco

Toulouse, France

On le savait depuis plusieurs mois c'est désormais fait. Pour lutter contre les véhicules-ventouses, au CHU Purpan de Toulouse, les trois parkings réservés aux patients et aux visiteurs deviennent payants à partir de ce lundi 6 novembre. Sur les 4000 places de stationnement disponibles autour du CHU, 3200 sont désormais réservées aux personnels munis d'un badge et les 800 autres deviennent payantes, avec des barrières à l'entrée. Il s'agit des places disponibles sur les parkings P1, P2 et P3.

Lutter contre les véhicules-ventouses

La direction du CHU de Purpan veut ainsi réguler le trafic sur ses parkings et éviter la prolifération des voitures dites "ventouses" déjà très nombreuses. Entendez par là tous les automobilistes qui viennent se garer sur les parkings gratuits du CHU alors qu'ils n'ont rien à faire à l'hôpital. Ces automobilistes prennent ensuite les transports en commun (bus, tramway) pour se rendre chez eux, à l'aéroport ou sur leur lieu de travail. Jean-Gabriel Lévrier, le directeur du patrimoine immobilier du CHU explique que la direction de l"hôpital a opté pour "l'une des grilles tarifaires les plus basses possibles", mais que cela devrait suffire à changer les habitudes de ceux qui se garaient là sans être usagers du CHU.

"On avait de plus en plus de critiques de la part des patients" - Jean-Gabriel Lévrier

Les bornes sont prêtes aux entrées des parkings du CHU Purpan à Toulouse - Radio France
Les bornes sont prêtes aux entrées des parkings du CHU Purpan à Toulouse © Radio France - Jeanne marie Marco

Les patients devront payer un forfait d'1.80 euros quelle que soit la durée de leur hospitalisation et les visiteurs auront droit à une heure gratuite, puis paieront 1.20 euros pour 1h, 2 euros pour 2h, et les tarifs augmenteront fortement après 5h. Cela coûtera par exemple 19.50 euros pour 12h. Tous les parkings restent évidemment gratuits pour l'ensemble du personnel.

Les tarifs des parkings du CHU de Purpan - Radio France
Les tarifs des parkings du CHU de Purpan © Radio France - Jeanne marie Marco

Act Up contre la fin de la gratuité

Pour l'association Act Up Sud-Ouest, qui a organisé une manifestation ce lundi midi, la fin de la gratuité des parkings n'est pas acceptable. Le porte-parole de l'association Guy Molinier réagit :"L'hôpital est un service public donc on n'a pas à payer pour se garer pour des soins, ça fait partie d'un service que l'hôpital doit à ses usagers."

"On n'a pas à payer pour venir se faire hospitalier. C'est un service public" - Guy Molinier

►► La pétition d'Act Up contre les parkings payants du CHU

Act Up a lancé une pétition en ligne pour réclamer le maintien de la gratuité des parkings. Elle est, en ce début du mois novembre, signée par plus de 3.300 personnes. Ce lundi, l'association accompagnée de syndicats, a prévu de manifester sur les parkings pour faire pression sur la direction."Il y a d'autres solutions moins radicales, il manque des places de parking dans Toulouse c'est donc à la mairie de réfléchir à ce problème", ajoute Guy Molinier.

Jean-Gabriel Lévier, le directeur du patrimoine immobilier au CHU de Toulouse, explique lui que la gratuité pour les patients a été envisagée, mais ce n'est pas le choix qui a été fait, car il ne donne pas satisfaction à l'hôpital de Brest où il a été mis en place.

"Il peut y avoir des déviances, avec la gratuité pour les patients" - Jean-Gabriel Lévrier

Toutefois, il ajoute que pour l'instant cette grille tarifaire est en test et qu'elle peut être amenée à évoluer à l'avenir. Le CHU va mener une enquête de satisfaction dans les prochains mois.