Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : les personnels des Ehpad Korian en grève dans la Marne

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Les personnels des Ehpad du groupe Korian étaient en grève ce lundi 25 mai, pour réclamer des revalorisations de salaires et le versement de primes. Dans la Marne, des rassemblements ont eu lieu à Reims et Châlons-en-Champagne.

Rassemblement des personnels en grève devant l'Ehpad Les Catalaunes à Châlons-en-Champagne, lundi 25 mai 2020.
Rassemblement des personnels en grève devant l'Ehpad Les Catalaunes à Châlons-en-Champagne, lundi 25 mai 2020. - Aurélie Fermier

C’était une journée d’action nationale. Les personnels des Ehpad du groupe Korian étaient en grève ce lundi, à l’appel de la CGT, FO et Sud. Dans plusieurs établissements du groupe, les salariés ont débrayé quelques heures et se sont rassemblés, notamment pour réclamer des revalorisations de salaire et le versement de primes. 

Dans la Marne, deux actions ont eu lieu ce lundi après-midi. Une dizaine de salariés se sont rassemblés devant l’Ehpad la Villa des Remes à Reims et près d’une quinzaine de soignants étaient réunis devant l’Ehpad Les Catalaunes à Châlons-en-Champagne. Le groupe Korian compte quatre Ehpad au total dans le département, deux à Reims, un à Châlons et un à Sermaize-les-Bains.

Une prime de 1500 euros pour tous les salariés

A l’issue de cette journée d’action, la direction de Korian a finalement annoncé qu’une prime de 15OO euros net sera versée à tous les salariés, sans distinction. Elle devrait arriver sur leurs comptes bancaires la première semaine de juillet. 

Le groupe annonce également le versement de 585 euros à tous les salariés au titre de la participation aux résultats de l'année 2019. Cette somme sera versée vendredi 29 mai. 

Les salariés ont donc été en partie entendus mais selon les syndicats, il reste encore beaucoup à faire pour améliorer les conditions de travail. "C’est un pas en avant du groupe et c’est très bien. C’est une juste reconnaissance du travail fourni pendant cette période par tous les salariés. On a vu une mobilisation dans tous les établissements. C’était assez compliqué. Donc cette prime, c’est une reconnaissance de notre engagement mais on en demande plus. Plus de salaire, plus de moyens, plus de personnel, pour qu’enfin le grand âge soit traité comme il le devrait", explique Aurélie Fermier, déléguée CGT à l’Ehpad Les Catalaunes à Châlons-en-Champagne, évoquant l'épidémie de Covid-19. 

Les Ehpad sont un peu le parent pauvre de la santé

Le groupe Korian gère 308 maisons de retraites en France sur 7 500 établissements. Plus de 600 résidents de Korian, sur 23 000 sont morts pendant l'épidémie de coronavirus, essentiellement dans le Grand Est et en région parisienne.

Deux soignants ont également perdus la vie, à Mulhouse et en Seine-et-Marne. Dans la Marne, les Ehpad Korian ont été relativement épargnés par le virus. Seul un des quatre établissements du groupe, à Reims, a été concerné par des cas de Covid-19.

La grève des personnels de Korian s’est produite au moment où le Ségur de la santé s’ouvrait à Paris. Et ce n’est pas un hasard. "Les Ehpad sont un peu le parent pauvre de la santé. On est en retard par rapport à d’autres pays comme au Canada par exemple, où ils ont engagé des changements au niveau du financement ou de la prise en charge. En France, il faut vraiment que l’on rattrape notre retard", dit Aurélie Fermier de la CGT.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu