Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Les personnes homosexuelles à nouveau autorisées à faire don de moelle osseuse

lundi 15 janvier 2018 à 17:53 Par Magali Fichter, France Bleu

Les homosexuels et les bisexuels sont autorisés, à compter de ce lundi 15 janvier, à faire don de leur moelle osseuse. Ce don leur était interdit depuis 1983, au même titre que le don du sang. L'Agence de biomédecine l'annonce dans une lettre au collectif Homodonneur.

Le don de moelle osseuse était interdit aux homosexuels depuis 1983
Le don de moelle osseuse était interdit aux homosexuels depuis 1983 © Maxppp -

Une interdiction qui avait court depuis 35 ans et qui prend fin, ce lundi 15 janvier. Les personnes homosexuelles et bisexuelles ont à nouveau le droit de faire don de leur moelle osseuse, un don qui leur était interdit depuis 1983. C'est l'Agence de biomédecine qui l'annonce, après avoir mené en 2017 "une réflexion sur les conditions d'ouverture du don de moelle osseuse aux hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes", selon une lettre de l'institution adressée au collectif Homodonneur et rendue publique par franceinfo.

Dans un communiqué, le collectif Homodonneur "salue cette formidable avancée". "On est heureux", a déclaré, toujours à franceinfo, Frédéric Pecharman, coordinateur du collectif. Il affirme cependant qu'il "reste déterminé à obtenir le don du sang pour tous aux mêmes conditions que les autres donneurs".  Jusqu'à présent, les hommes homosexuels peuvent donner leur sang, mais seulement s'ils déclarent une abstinence d'un an.