Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

VIDÉO - Les pharmaciens de l'Hérault se forment à la vaccination contre la grippe

mardi 2 octobre 2018 à 6:24 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

À partir du 6 octobre les pharmaciens de l'Hérault pourront vacciner des patients contre la grippe dans leur officine. Il s'agit d'une expérimentation. Pour être autorisé à "piquer", le pharmacien doit suivre une formation. Une séance était organisée à Montpellier.

La vaccination dans les pharmacies (illustration)
La vaccination dans les pharmacies (illustration) © Maxppp -

Hérault, France

Depuis octobre 2017, le ministère de la Santé a lancé une expérimentation de la vaccination contre la grippe par des pharmaciens. Après les régions Auvergne-Rhône-Alpes et  Nouvelle Aquitaine, les Hauts-de-France et l'Occitanie y participent cette année. Le gouvernement souhaite généraliser la mesure en 2020.

Les pharmaciens peuvent vacciner seulement les adultes pour qui le vaccin est recommandé et qui ont reçu à leur domicile un bon de vaccination de la CPAM (personnes de plus de 65 ans, patients à risque souffrant de certaines pathologies etc) et les femmes enceintes.

Pour que le pharmacien soit autorisé à administrer le vaccin , il doit suivre une formation. Une séance était proposée dans un hôtel à Montpellier vendredi dernier.  Une dizaine de pharmaciens ont assisté à cette formation à la fois théorique et pratique. "On leur donne 80 % de l'information sur la grippe pour qu'ils puissent répondre à toutes les questions des patients . L'objectif est d'augmenter la couverture vaccinale de la population et pour que les pharmaciens puissent promouvoir le vaccin ils doivent bien le connaître" explique Xavier PIERRE le docteur formateur.

Le docteur Xavier PIERRE n'a pas le sentiment de se faire voler son job

Le plus dur,c'est de trouver la bonne profondeur lorsqu'on enfonce l'aiguille

La formation pratique consiste à répéter des dizaines de fois le geste  de la piqûre sur un faux bras en mousse. "C'est pas évident, il faut enfoncer  l'aiguille  jusqu'au muscle et on a peur de faire mal au patient" constate Stéphanie pharmacienne à Baillargues.  Si elle s'est portée volontaire pour cette formation  c'est parce que ses clients le  lui réclamaient.

Jérôme Méjean pharmacien dans le Gard raconte sa formation

Entre 4 et 6  euros par personne vaccinée

Les pharmaciens participant à l’expérimentation percevront environ 4 euros  par personne vaccinée avec une ordonnance et  un peu plus de 6 euros pour les patients ayant reçu un bon de prise en charge gratuite de l’assurance-maladie. À partir de cinq vaccinations, une somme forfaitaire de 100 € sera également versée à l’officine «au titre du dédommagement lié aux contraintes spécifiques de l’expérimentation».

Jusqu'ici la vaccination contre la grippe ne pouvait être effectuée que par un médecin, un infirmier ou une sage-femme. L'objectif de cette mesure est d'inciter les Français à se faire vacciner. Les pays qui ont la meilleure couverture vaccinale sont ceux ou tous les professionnels de santé sont autorisés à vacciner. 

Chaque année, le grippe saisonnière touche entre 2 et 6 millions de personnes. L'an dernier l'épidémie hivernale de grippe a fait près de 13.000 morts, il s'agissait  à 93% de personnes âgées de 65 ans et plus. Les régions les plus concernées sont la Corse et l'Occitanie. 

Sébastien Garnier a suivi la formation