Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les pharmaciens vont pouvoir vacciner les patients, annonce l'ordre des pharmaciens PACA-Corse

-
Par , France Bleu Provence

C'était une recommandation de la Haute autorité sanitaire : la vaccination dans les pharmacies pour accélérer la campagne en France. Sur France Bleu Provence, le président de l'ordre des pharmaciens PACA-Corse, assure avoir eu le feu vert pour administrer le vaccin AstraZeneca.

Les pharmaciens vont pouvoir administrer le vaccin AstraZeneca
Les pharmaciens vont pouvoir administrer le vaccin AstraZeneca © Radio France - Richard Vivion

Un pas de plus pour accélérer la vaccination en France. Les pharmaciens vont pouvoir vacciner les patients à partir du 11 ou du 17 mars annonce sur France Bleu Provence, le président de l'ordre des pharmaciens Stéphane Pichon. Ce mardi déjà la Haute autorité sanitaire avait recommandé la possibilité de vacciner les patients dans les pharmacies. 

"J'ai eu la confirmation hier soir (mardi) que théoriquement la vaccination en pharmacie devrait commencer soit le 11 mars soit le 17 mars." - Stéphane Pichon

Le gouvernement suit donc l'avis de l'HAS. Pour Stéphane Pichon, c'est une très bonne nouvelle, car selon lui, l'attente est très forte de la part des clients. Depuis plusieurs semaines déjà, les pharmaciens demandaient la possibilité de vacciner leurs patients. 

"On va boucher les trous les trous dans la raquette : il y a des gens qui n'arrivaient pas à se faire vacciner à cause de leur profil. Mais aujourd'hui ils vont pouvoir recevoir les doses." 

Le principe sera simple : les patients avec "une certaine comorbidité entre 50 et 75 ans voire plus" devront prendre rendez-vous pour recevoir l'injection AstraZeneca et ce seront les pharmaciens qui donneront le feu vert en fonction du profil des patients. 

En France, 2,97 millions de personnes sont vaccinées et 125.000 dans la région PACA ont reçu les deux doses. Le gouvernement espère avoir vacciné neuf millions de patients fin mars. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess