Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Les pharmacies victimes de la désertification médicale dans la Manche

-
Par , France Bleu Cotentin

Le secteur des pharmacies est en crise partout en France. Mais un membre de l'ordre des pharmaciens de Normandie n'hésite pas à dire que des villes comme Cherbourg-en-Cotentin sont sinistrées avec déjà plusieurs officines en redressement judiciaire.

Les pharmacies en pleine crise
Les pharmacies en pleine crise © Maxppp - Daniel FOURAY

Manche, France

Le Premier Ministre a annoncé mardi dernier devant l'Autorité de la concurrence que le gouvernement veut s'attaquer aux "angles morts du pouvoir d'achat" notamment dans le secteur des pharmacies. Edouard Philippe souhaite ainsi lever certaines restrictions, comme l'interdiction faite aux pharmacies de se regrouper. La nécessité de stocker les médicaments dans l'officine et non dans un entrepôt séparé pourrait aussi être retouchée, selon Matignon.    

L'économie des officines n'est pas en grande forme, affirme Jean-Charles Coudrier de l'ordre des pharmaciens de Normandie

Les prix des médicaments ont baissé et les marges se sont réduites, ce qui explique que de nombreuses pharmacies se retrouvent en difficultés. Mais au niveau de Cherbourg-en-Cotentin se rajoutent des difficultés d'ordre historique parce que la commune a trop de pharmacies dans son centre ville, explique Jean-Charles Coudrier, conseiller à l'ordre des pharmaciens de Normandie. Ces pharmacies qui profitaient de la présence des médecins et spécialistes dans leur périmètre sont victimes d'une désertification médicale du centre ville. De nombreux cabinets de médecins et spécialistes se sont installés en périphérie et notamment dans la zone franche de Cherbourg.  A cela s'ajoute une baisse de fréquentation du centre ville liée peut-être aux zones commerciales et des difficultés de stationnement aux abords des officines.

Nous souhaitons que les pharmacies restent en contact avec les patients, ce qui nous semble le plus important, rappelle Jean-Charles Coudrier. Il nous faut des pharmacies de proximité.

Plusieurs officines sont en redressement judiciaire à Cherbourg-en-Cotentin - Maxppp
Plusieurs officines sont en redressement judiciaire à Cherbourg-en-Cotentin © Maxppp - Sebastien JARRY

Autres contraintes pour les pharmacies, une nouvelle réglementation qui oblige les officines à modifier leurs structures.  Les conditions d’accueil et d’accès ont changé. Des box de confidentialité pour les entretiens ou les injections de vaccins sont également indispensables depuis janvier.

Les pharmaciens ont donc commencé à se fusionner pour des officines plus grandes comme à Equeurdreville, Tourlaville et plus récemment à Querqueville. "C'est peut-être la solution dans le centre ville de Cherbourg", estime Jean-Charles Coudrier. D'autres se sont rapprochés des nouveaux cabinets médicaux.

Il n'existe pas de solution miracle, mais il faut garder un maillage et revoir le nombre d'officine en fonction du nombre d'habitants. Cela pourrait se faire par de nouveaux regroupements en centre ville.

Quant aux pharmacies qui se franchisent pour attirer la clientèle et faire plus de chiffres d'affaires, pourquoi pas, déclare le membre de l'ordre des médecins, du moment qu'elles gardent un service aux patients.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu