Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Les pisseurs involontaires de glyphosate d'Ille-et-Vilaine portent plainte au TGI de Rennes

-
Par , France Bleu Armorique

Ce mercredi matin, les pisseurs involontaires de glyphosate de Rennes, Fougères et Langouët portent plainte au TGI de Rennes pour mise en danger de la vie d'autrui, tromperie aggravée et atteintes à l'environnement. Ils ont retrouvé du glyphosate dans leurs urines.

Rennes, France

Comme dans d'autres villes de France déjà, 87 personnes portent plainte ce mercredi au Tribunal de Grande Instance de Rennes pour mise en danger de la vie d'autrui, tromperie aggravée et atteintes à l'environnement.

Il s'agit de citoyens de Rennes, Langouët et Fougères qui ont fait tester leurs urines et qui ont retrouvé des taux anormaux de glyphosate dedans.

Jérome Niay, référent des Pisseurs involontaires de glyphosate à Rennes était l'invité de France Bleu Armorique ce mercredi.

Selon lui, "tout le monde a du glyphosate dans ses urines, à Rennes on est dans la moyenne nationale (càd 1 nanogramme par millilitre). Il y a d'ailleurs des taux assez élevés notamment chez les enfants".

Jérome Niay explique que "même si on fait des efforts pour s'en affranchir, on y arrive pas. C'est pour cela qu'on parle de pisseurs involontaires". 

87 personnes portent plainte ce mercredi à Rennes, contre les fabricants, les distributeurs, les utilisateurs et les autorités sanitaires.

Jérome Niay explique que plus de 5000 plaintes ont déjà été déposées en France par des pisseurs involontaires de glyphosate. "Elles sont déposées dans les TGI puis envoyées au Pôle Sante à Paris pour un procès qui doit se tenir courant 2020".

Que répondre à ceux qui disent que vos tests ne sont pas fiables? Jérome Niay refuse de rentrer dans la polémique, "j'attends que justice rendue, ce sera au juge de trancher". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu