Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Les pompiers de l'Allier fers de lance de la lutte contre le coronavirus

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Les pompiers de l'Allier sont les premiers en France à s'équiper d'un logiciel capable de suivre l'état de santé de ses personnels 24 heures sur 24. Un questionnaire santé est envoyé tous les matins aux 1900 agents du Sdis 03. Le logiciel "Anamnèse" l'analyse et détecte les suspicions de Covid-19.

le centre centre de traitement de l'alerte du SDIS 03
le centre centre de traitement de l'alerte du SDIS 03 - SDIS 03

Depuis le début du confinement le 17 mars, plusieurs agents du Service départemental d'incendie et de secours de l'Allier ont été contaminés par le Covid-19. Rien de rare pour une profession à risque, en première ligne depuis plus d'un mois. Mais contrairement à leurs homologues des autres départements, ces pompiers sont beaucoup plus vite dépistés en cas de suspicions de coronavirus. 

Un logiciel élaboré par une entreprise parisienne baptisé "Anamnèse" recoupe les renseignements recueillis chaque jours auprès des 1.900 agents du service départemental d'incendie et de secours de l'Allier. Il est le premier et le seul des Sdis de France à être équipé du système Anamnèse. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un suivi médical 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7

" Impossible de passer 2.000 coups de téléphone par jour pour surveiller l'état de santé des personnels". Le commandant Havard est bien conscient des avantages de ce nouveau logiciel. Chaque jour, les personnels confinés chez eux doivent répondre à deux questionnaires très courts élaborés par des médecins. "ça prend pas plus de 20 à 30 secondes", jure le lieutenant Julien Fischer, adjoint au chef de centre de traitement des appels. L'un des questionnaires permet de  détecter d'éventuels symptômes du Coronavirus, l'autre cerne plutôt l'environnement familial de l'agent, ses antécédents médicaux, et ce que l'on appelle vulgairement sa comorbididé. 

A partir de ces deux paramètres, le logiciel Anamnèse va déterminer si la personne est susceptible d'être positive au coronavirus où présente des risques potentiels. "La somme des deux paramètres est triée par l'intelligence artificielle et revient sous le format de codes couleurs avec des sapeurs-pompiers qui sont verts , orange où rouge explique Cédric Havard infirmier chef au Sdis 03. Les infirmiers et les médecins du service de santé et de secours médical du Sdis vont alors venir récupérer dans une salle d'attente virtuelle les agents qui affichent la couleur rouge voire orange".  

Si les craintes se confirment, pour éviter tous risques de contagion, c'est l'orientation immédiate vers le Samu ou vers le médecin traitant de l'agent. Ce procédé à permis de détecter plusieurs cas de Covid-19 chez les pompiers de l'Allier depuis le début de la pandémie. Actuellement entre 60 et 80 d'entre eux sont sous haute surveillance. 

direction départementale des services d'incendie et de secours de l'Allier
direction départementale des services d'incendie et de secours de l'Allier - SDIS 03

Ça permet d'être très réactif pour maintenir les capacités opérationnelles et protéger ceux qui vous protègent

Pompiers professionnels, pompiers volontaires, personnels techniques ou administratifs du Sdis 03 dans leur grande majorité jouent le jeu et répondent quotidiennement au questionnaire même s'ils n'ont aucune obligation de le faire. Ils ont bien compris qu'il s'agit d'une mesure de prévention destinée à préserver leur santé. "Comme les agents du Sdis sont confinés chez eux, ils ne voient pas forcément s'ils développent des symptômes du Covid-19, alors qu'au travail quand ils sont entre eux ils peuvent parler, dire qu'ils ne sont pas en forme et leurs collègues peuvent les alerter s'ils voient qu'ils ont mauvaise mine", explique Cédric Havard. 

Le logiciel Anamnèse a aussi l'avantage de garantir les capacités opérationnelles du corps des sapeurs-pompiers. " Il permet de très vite détecter les symptômes du coronavirus et ça évite de contaminer toute une caserne car le malade est tout de suite isolé" explique le lieutenant Julien Fischer. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une équipe de secours du SDIS 03
Une équipe de secours du SDIS 03 - SDIS

Le service  départemental d'incendie et de secours de l'Allier réfléchit à une utilisation du logiciel Anamnèse post crise dans le cadre de questionnaires thématiques sur la prévention des risques psychosociaux, avant des visites médicales et sur tout ce qui nécessite du lien à distance avec des questionnaires qui doivent être analysés par du personnel médical. Pour le commandant Havard infirmier chef du Sdis 03 " ce qui compte c'est le principe de précaution, peu importe que ce soit le coronavirus, il n'y a pas que ça, il y a d'autres pathologies, donc ce logiciel aura son utilité après la fin du confinement "

Choix de la station

À venir dansDanssecondess