Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cher : les premières injections du vaccin anti-Covid-19 dès la première semaine de janvier

-
Par , , France Bleu, France Bleu Berry

La campagne de vaccination contre le coronavirus a démarré ce lundi dans les Ehpad de la région Centre-Val-de-Loire. Ce sera au tour du Cher dès la semaine prochaine.

Ce sera le premier Ehpad du Berry à vacciner ses résidents.
Ce sera le premier Ehpad du Berry à vacciner ses résidents. © Maxppp - Maxppp

Après le lancement officiel de la campagne de vaccination contre le covid-19 le 27 décembre en France, les doses sont désormais acheminées dans l'ensemble du pays. Les premières vaccinations ont débuté ce lundi en Centre-Val-de-Loire au sein de l’EHPAD Debrou (Joué-lès-Tours) en Indre-et-Loire. Suivi des Ehpad des centres hospitaliers de Luynes et de Loches le 29 décembre et de l’EHPAD de l’Ermitage le 30 décembre.

Les résidents des maisons de retraite du Cher bientôt vaccinés 

La campagne se poursuivra à partir de la première semaine de janvier. Douze Ehpad, situés dans les autres départements de la région, y participeront. Le Cher en fait partie. Le plan de transport des doses n'ayant pas été finalisé, l'Agence Régionale de Santé n'est pas en mesure de communiquer pour l'instant quel Ehpad est concerné. Ce sera le premier établissement du Berry à procéder à des injections du vaccin Pfizer BioNTech sur des personnes âgées et soignants volontaires. 

Tous les établissements de la région, 33 915 personnes âgées au total, seront progressivement alimentés en vaccins au cours de la première phase de la campagne, consacrée exclusivement aux résidents et soignants dans les Ehpad, prioritaires parce que personnes à risque.                     

Choix de la station

À venir dansDanssecondess