Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Les premiers tests salivaires réalisés dans une école de Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

Une centaine d'élèves de l'école Jean Zay de Montpellier viennent d'effectuer un test salivaire. Ils sont ainsi les premiers à bénéficier de la campagne de dépistage lancée sur l'académie de Montpellier.

Une centaine d'élèves de l'école Jean Zay de Montpellier ont inauguré la campagne de dépistage par test salivaire
Une centaine d'élèves de l'école Jean Zay de Montpellier ont inauguré la campagne de dépistage par test salivaire © Radio France - Valentin BERTRAND

Moins traumatisants que les tests PCR ou antigénique, les tests salivaires sont aussi beaucoup plus adaptés aux enfants. Et pour cause, pas besoin d'introduire un écouvillon dans le nez pour recueillir des muqueuses, un simple échantillon de salive suffit à détecter la présence du coronavirus.

C'est la raison pour laquelle ces tests sont vus comme une solution pour casser les chaînes de contamination dans les écoles. Mardi 2 février, une centaine de tests ont été réalisés sur des élèves de l'école Jean Zay de Montpellier. Une première qui marque le lancement d'une campagne de dépistage dans toute l'académie de Montpellier.

Les CP de l'école Jean Zay attendent avant d'effectuer un test salivaire
Les CP de l'école Jean Zay attendent avant d'effectuer un test salivaire © Radio France - Valentin BERTRAND

A 6 ans, Ethan s'assoit sans hésiter devant Sylvie Allegrini, médecin scolaire, et ce fameux flacon dont lui a parlé sa maîtresse. "Pense à un aliment que tu aimes bien et salive dans ta bouche", lui indique la médecin. Ethan s'exécute et se voit tenant une glace. Après quelques secondes, sa salive est recueillie. Le résultat sera connu sous 24 heures.

14 000 tests par semaine

Dès la semaine du 8 mars, ce sont quelque 8 000 élèves qui seront testés. Et le rythme continuera de croître pour atteindre 14 000 prélèvements hebdomadaires à la mi-mars. Avec un objectif clair pour Sophie Béjan, rectrice de l'académie de Montpellier :

Garder les écoles ouvertes. C'est dans l'intérêt des enfants et donc nous y sommes très attachés.

Sophie Béjan : "L'objectif est de garder les écoles ouvertes"

Persuadée que les tests salivaires seront plus acceptés par les parents, la rectrice espère atteindre 70 à 80% de consentement dans les établissements visités.

A l'école Jean Zay, le temps a été compté pour organiser cette journée de dépistage.  "On a seulement eu un jour pour recueillir l'accord des parents", raconte la directrice, Sylvie Rabault. Peu de temps donc pour la pédagogie, mais malgré tout le message est bien passé :

Je pense que ça rassure beaucoup les parents et les enfants que les tests se fassent avec de la salive. Il y a à peu près la moitié de nos élèves qui se sont fait tester. C'est une grande réussite.

Pour la directrice de l'école, les tests salivaires rassurent les parents

Dans deux semaines, Ethan se refera certainement tester car son école a été choisie pour surveiller l'évolution de l'épidémie. Le reste des tests étant réparti dans les zones où le coronavirus circule le plus activement.

Pour réaliser ces tests, les médecins et infirmiers scolaires de l'académie seront prochainement épaulés par 68 "médiateurs Covid". Ces derniers seront recrutés parmi les étudiants en pharmacie et en médecine, a annoncé Jean-Michel Blanquer.

A terme, le dispositif devrait être généralisé aux collèges et lycées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess