Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

La vaccination contre la grippe, un geste personnel et altruiste pour le délégué de l'ARS dans le Gard

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Plus de mille décès liés à la grippe ont été enregistrés en 2018 en Occitanie selon l'Agence régionale de santé. Le taux de vaccination contre la grippe y est inférieur de 50% par rapport à la moyenne nationale, ce qui place la région au 10e rang des régions françaises.

Gard, France

Inciter les professionnels de santé à se faire davantage vacciner contre la grippe. C'est l'objectif de la charte signée ce mercredi dans les 13 départements d'Occitanie avec l'Agence régionale de santé qui rappelle que c'est le meilleur moyen de se protéger.  Dans la région en effet, ils ne sont que 27% à se faire vacciner contre 35,4% en France métropolitaine. 

"Dans les hôpitaux ou les cliniques, les professionnels de santé sont un peu plus vaccinés que les personnes qui travaillent dans les EHPAD "

"C'est notamment dû au fait que c'est un vaccin qu'on doit renouveler tous les ans en raison des souches circulantes, explique Claude Rols, le délégué départemental de l'ARS dans le Gard. Il y a toujours ce bruit de fond sur la question des vaccins."

8.000 décès liés à la grippe en 2018 en France 

L'autre cible prioritaire de l'ARS, ce sont les personnes âgées de 60 à 65 ans et les femmes enceintes. On peut se faire vacciner contre la grippe par un médecin, un infirmier, une sage-femme et depuis l'an dernier, par un pharmacien. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu