Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les rapatriés français hébergés à 35 km du meilleur centre spécialisé en maladies infectieuses

-
Par , France Bleu Provence

Si le gouvernement a choisi de confiner à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) les 200 Français rapatriés de Wuhan, c'est parce que cette commune de la Côte Bleue se situe à seulement 35 km du centre marseillais spécialisé dans les maladies infectieuses le plus pointu de France.

L' IHU Méditerranée Infection est situé sur le site de l'Hôpital de la Timone, dans le 5è arrondissement de Marseille
L' IHU Méditerranée Infection est situé sur le site de l'Hôpital de la Timone, dans le 5è arrondissement de Marseille © Maxppp - Valérie Vrel

L'IHU (Institut hospitalo-universitaire) Méditerranée Infection a été créé il y a trois ans à Marseille, entre l'hôpital de la Timone et la faculté de médecine, sous l'impulsion de Didier Raoult, médecin de formation, spécialisé en maladies infectieuses. Ce vendredi matin sur France Bleu Provence, ce chercheur biologiste de renommée internationale a assuré que ce centre est "le seul de France qui soit capable de gérer des crises en maladies infectieuses".

"Le centre s'étale sur 27.000 mètres carrés avec des centaines de mètres carrés de laboratoire et 75 chambres en dépression qui évitent tout risque contagieux. C'est un site unique en France."

Si certains Français rapatriés de Chine venaient à tomber malades du nouveau coronavirus, leur prise en charge serait donc optimale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu