Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La PACA davantage exposée aux cancers de la thyroïde et du col de l'utérus

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse

Selon une étude de Santé publique France, qui dépend du ministère de la Santé, tous les Français et tous les territoires ne sont pas égaux devant le cancer. Certaines régions sont plus touchées par certains cas de cancer que d'autres.

 Photo d'illustration: L'observation de souches de tumeurs cancéreuses.
Photo d'illustration: L'observation de souches de tumeurs cancéreuses. © Maxppp - Florian Launette

Marseille, France

L'étude réalisée région par région, entre 2007 et 2016 révèle des inégalités face à la maladie. Provence-Alpes-Côte d'Azur est notamment surreprésentée pour le cancer de la thyroïde et celui du col de l'utérus. Tandis que les la Bretagne et les Hauts-de-France sont davantage touchés par les cancers de la lèvre, de la bouche ou du pharynx, mais aussi de l’œsophage et du foie. 

31.044 nouveaux cas diagnostiqués par an dans la région

Chaque année, on estime à 31.044 le nombre moyen de nouveaux cas diagnostiqués  en Provence Alpes Côte d'Azur, 16823 chez l’homme et 14.221 chez la femme, soit 8,7% des cancers diagnostiqués en France métropolitaine. Le nombre annuel moyen de décès par cancer estimé dans la région est de 12.480.  A noter que dans la  plupart des départements, l'étude relève une sur-incidence des cancers de la thyroïde (jusqu'à + 53% dans les Bouches du Rhône) et de la vessie et des cancers liés à la consommation de tabac : pancréas, lèvre-bouche,pharynx. 

des disparités départementales

Une situation toutefois contrastée selon les départements, globalement plus favorable dans les Alpes Maritimes et les Hautes Alpes. Les cas de cancers du pancréas sont plus élevés que la moyenne nationale dans Bouches-du-Rhône et le  Var (respectivement +8% et +7% . Au contraire, on observe chez l’homme dans les Hautes-Alpes moins de cas de cancers du  poumon (-20 %) et du rein (-11 %). Sur les 356.000 nouveaux cas de cancer en France métropolitaine, le nombre de décès est en moyenne de 152.000 par an (89.000 chez les hommes et 63.000 chez les femmes).