Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les soignants de réanimation manchois appelés à la grève ce mardi

-
Par , France Bleu Cotentin

Les syndicats appellent les infirmiers et aides-soignants de réanimation à la grève ce mardi. Un mouvement national qui touche aussi les établissements de Cherbourg, Saint-Lô et Avranches. Parmi les revendications : une meilleure reconnaissance de leur métier.

Les services de réanimation des établissements manchois sont aussi touchés par cette grève nationale
Les services de réanimation des établissements manchois sont aussi touchés par cette grève nationale © Radio France - Marie-Audrey Lavaud

Ils sont sur le pont depuis le début de la crise du covid en France. Les infirmiers et aide-soignants de réanimation sont appelés à la grève ce mardi. Un mouvement national porté par plusieurs syndicats, et qui touche les établissements manchois de Cherbourg, Saint-Lô et Avranches. Du personnel assigné assure les missions du service. Certains portent un message "En grève" sur leur blouse. Les revendications concernent principalement une meilleure reconnaissance de leur rôle, plus de personnel et de lits, et des revalorisations salariales.

Des services qui étaient globalement méconnus jusqu'à ce que la crise du covid les mettent dans la lumière. "ça fait plusieurs années qu'on a des revendications sur _notre métier qui évolue constamment du fait des techniques médicales_, des nouveaux matériels. Mais les formations sont restées sur des techniques d'il y a vingt ans", se lamente Loïc Porcher, secrétaire général de la branche santé chez Force ouvrière dans la Manche, et lui-même soignant à Avranches.  

Entre les vagues de covid, le service de réanimation ne baisse pas en intensité car on récupère les blocs opératoires décalés. ça fait un an et demi que les soignants tournent à fond - Loïc Porcher, FO

Renforts formés sur le tas

Pour être infirmier en réanimation, il faut trois ans d'école d'infirmier et un an de formation supplémentaire. Au bout de dix ans, un soignant saint-lois indique gagner "2.000 euros par mois en faisant des journées de douze heures, de jour comme de nuit, week-ends et jours fériés". Des métiers de haute technicité qui sont denrée rare : en avril, l'hôpital de Saint-Lô avait lancé un appel pour trouver des renforts pour ses équipes. Des gens ont aussi été formés sur le tas, pendant la crise : à l'hôpital Mémorial, 69 soignants lors de la première vague, et une trentaine lors de la deuxième. Des formations en accéléré pour apprendre la surveillance de base. 

Il y a de la fatigue, des gens qui souhaitent changer de service, d'autres qui se questionnent sur leur engagement professionnel. Et on a de plus en plus de mal à recruter de nouveaux agents. 

Fatigue

A Avranches, où un cinquantaine de personnes travaille en réanimation, les soins intensifs ont été transformés en unité de réanimation covid, passant de huit à 18 lits. "Les personnels qui sont venus en renforts étaient d'anciens personnels de réanimation", comment Loïc Porcher. 

Après plus d'un an de combat face au covid, les personnels sont "fatigués physiquement et moralement" entre le stress et "l'empreinte psychologique liée à l'accompagnement de familles de malades" en particulier. Des soignants qui aimeraient aussi voir le bout du tunnel car, si le nombre de patients en réanimation baisse, à l'aube de l'été et des vacances, la pression hospitalière reste forte. 

Une distribution de tracts est prévue l'après-midi dans le centre-ville d'Avranches. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess