Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Grève dans les Ehpad : les soignants à bout de souffle dans le Valenciennois

mardi 30 janvier 2018 à 4:41 Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord

A l'appel d'une intersyndicale, les soignants des EHPAD et les aide à domicile seront dans les rues partout dans le pays pour dénoncer des conditions de travail de plus en plus compliquées et par conséquent des conditions d'accueil des seniors dégradées.

Photo d'illustration, soignants en grève dans un EHPAD du Gers
Photo d'illustration, soignants en grève dans un EHPAD du Gers © Maxppp - Maxpp

Valenciennes, France, Lille

Malgré un vieillissement des résidents synonyme de pathologies lourdes, il y a de moins en moins de personnel et de moyen selon les soignants et même l'AD-PA l'association des directeurs au service des personnes âgées qui soutient le mouvement

Serge Gunst, délégué de l'AD-PA dans le Nord dénonce une baisse des dotations de l'état, et la baisse des budgets alloués par le conseil départemental du Nord qui a baissé de 3% en 2015, et aussi une nouvelle tarification qui ampute les budgets des EHPAD publics au profit des établissements privés.

Alors qu'il faudrait un soignant pour un senior, aujourd'hui les Ehpad tournent en moyenne avec un taux de 0.5 soignant pour un résident.

Résultat des cadences infernales, moins de 10 minutes pour faire une toilette, au risque de ne faire qu'une douche par semaine, et des repas à la chaine déplore Magalie, aide soignante dans le Valenciennois

On a vingt minutes pour donner une quinzaine de repas, pour moi on gave des oies

Nathalie elle travaille de nuit, l'aide soignante doit régulièrement donner des médicaments aux résidents, un dépassement de fonction, car il n'y a pas d'infirmière la nuit

On a toujours peur de se tromper dans le comptage des gouttes, que notre responsabilité soit engagée en cas de décès 

Le malaise dans les EHPAD du Valenciennois

Des soignants éreintés et des seniors en souffrance

Physiquement et moralement les soignants sont épuisés avec ces conditions de travail, beaucoup se mettent en arrêt, déclarent des burn-out,  et ils ramènent à la maison les problèmes du travail déplore Laurence aide à domicile

On rentre éreintée, énervée, et les enfants en prennent plein la tronche, et les maris aussi, ça provoque des discordes dans les ménages

Au délà de leurs conditions de travail, c'est l'accueil des seniors qui est en jeu explique les soignants qui n'ont plus l'impression de faire leur métier, "q_uand les soignants sont devenus des TGV et les résidents des locomotives à vapeur, ça pose problème"_, dénonce Serge Gunst

Pour lui comme pour Nathalie , il s'agit de maltraitance institutionnelle

c'est un mot dur, mais c'est la réalité, pas de notre volonté mais faute de temps. On s'occupe de nos institutrices, de personnes qui ont fait la guerre et qui n'ont même pas le droit de vieillir convenablement, c'est ça qui me rend triste.

L'aide soignante regrette aussi le manque de communication avec les résidents, des phrases qui se limitent à "bonjour, je vous apporte votre gouter", plus le temps de les rassurer.

Les familles appelées à manifester pour une meilleure prise en charge de leurs parents

Pour les soignants comme les directeurs d'établissements les 50 millions proposés par la ministre de la santé Agnès Buzyn sont loin d'être suffisants pour calmer la colère dans les EHPAD et dans les structures d'aide à domicile.

La CGT réclame 60 000 postes supplémentaires, l'AD-PA souhaite l'annulation  de la réforme de la tarification , et aussi un vrai plan de solidarité pour les personnes âgées.

Les syndicats appellent les familles à manifester aujourd'hui pour le bien être de leurs parents et grands parents.

Un rassemblement est prévu à Valenciennes à 11h devant la sous-préfecture et à 14h à Lille devant la préfecture.