Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les soins liés aux cancers représentent 35% de l'activité du CHRU de Tours

-
Par , France Bleu Touraine

Ce mardi 4 février est la journée mondiale de lutte contre le cancer. Chaque année, environ 7 500 patients atteints d'un cancer sont traités au C.H.R.U de Tours.

Illustration
Illustration © Maxppp - ©Sebastien JARRY

Qu'il s'agisse d'interventions chirurgicales, de séances de chimio ou radio-thérapie, d'hospitalisations ambulatoires ou de séjours en hospitalisation complète pendant plusieurs jours (sept jours, en moyenne), les soins liés au cancer représentent 35% de l'activité hospitalière, à Tours

Cette journée mondiale de lutte contre le cancer est aussi l'occasion de mettre un nouveau coup de projecteur sur les activités proposées par la ligue contre le cancer, en Indre-et-Loire. Dans notre département, l'association soutient plus de 1 000 malades, chaque année, notamment grâce à la mise en place d'ateliers gratuits comme le cours de Qi-Gong qui se déroule chaque lundi dans ses locaux, dans l'enceinte de l'hôpital Bretonneau.

La Ligue contre le Cancer propose chaque lundi matin à Tours un atelier de Qi-Gong
La Ligue contre le Cancer propose chaque lundi matin à Tours un atelier de Qi-Gong © Radio France - ©Boris Compain

Assis en rond, les yeux fermés, ils sont une quinzaine d'hommes et de femmes, presque tous en cours de traitement. Chaque lundi, ils se retrouvent pour pratiquer pendant une heure cette discipline liée à la médecine chinoise. Le Qi-Gong propose un travail énergétique par des mouvements lents et harmonieux, associés à la respiration et la concentration. L'animatrice, Lara Maupay, propose un cours légèrement adapté : "On va davantage pratiquer assis, peut-être travailler moins longtemps certains mouvements. Chaque semaine, c'est différent en fonction des personnes qui sont en face de moi".

Colette, 65 ans, fait partie de celles qui ne ratent jamais le cours, sauf cas de force majeure : "Pendant une heure, on ne s'occupe que du bien-être de son corps et ça c'est génial. Ca me regonfle : je viens en marchant pendant trois-quarts d'heure, je repars...J'ai la pêche. Par contre, j'arrive chez moi, je m'écroule, mais ça ce n'est pas grave. Ca vide aussi une espèce de mauvaise énergie, une mauvaise tension. C'est tellement important".

L'aspect social est très important, lui aussi. Sylvie dit même que faire partie de ce groupe l'aide à se sentir vivante :  

"Nos soucis, on n'en parle pas souvent et pas forcément, mais il suffit d'un regard ou un petit signe de tête et on se comprend". Sylvie, 59 ans

Reportage pendant le cours de Qi-Gong

La ligue contre le cancer propose des ateliers dans une dizaine de domaines très différents, par exemple les perruques et coiffures, la sophrologie ou le conseil en image. Toutes les infos sont sur le site de l'association.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess