Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : pas encore de tests salivaires dans les écoles de Drôme et d'Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Alors que les tests salivaires doivent être déployés dans les écoles dès cette semaine selon le gouvernement, les inspections académiques de la Drôme et d'Ardèche n'ont toujours pas de consigne.

Les tests salivaires ne sont pas encore arrivées dans les écoles de Drôme et d'Ardèche (image d'illustration).
Les tests salivaires ne sont pas encore arrivées dans les écoles de Drôme et d'Ardèche (image d'illustration). © Maxppp - Karen Kubena

"C'est l'éternel décalage entre la communication nationale et la réalité du terrain", souffle Jimmy Sangouard, délégué Snuipp en Ardèche. Mais une fois n'est pas coutume, il est rejoint par l'académie de Grenoble et les inspections académiques de Drôme et d'Ardèche. Les tests salivaires pour la Covid-19 ne sont pas encore déployés dans nos départements, et pour le moment, personne ne sait quand ils le seront. 

Des tests dès cette semaine ? 

Le week-end dernier, encore, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a promis le déploiement de "50 à 80.000 tests salivaires" dans les écoles de la zone A dès cette semaine. Pour le moment, aucune décision n'a été prise dans l'académie de Grenoble et encore moins pour les départements de Drôme et d'Ardèche. 

Les laboratoires nous disent pourtant être prêts à se rendre dans les établissements scolaires comme ils l'avaient fait avant les vacances de Noël. Ces tests, non invasifs, où il suffit de cracher un millilitre de salive dans un flacon, permettent d'avoir des résultats en une demi-journée. Jugés moins fiables que les tests naso-pharyngés, ils sont malgré tout plus pratiques pour tester les enfants.

Problème ? Pas de tests en vue pour l'instant. Et pour cause, à la sortie des vacances, personne ne sait encore comment cette campagne va être mise en place. Où ces tests seront-ils déployés ? Selon quels critères ? Et surtout, quand ? Ces questions sont actuellement en train d'être débattues. 

Une fois les réponses trouvées, le déploiement risque de prendre encore du temps. "C'est une grosse machine", explique-t-on au rectorat. Il faut en effet trouver le personnel disponible, un endroit pour gérer au mieux les flux et enfin recueillir les autorisations parentales préalables. Il n'est donc pas impossible que les tests ne soient pas déployés dès cette semaine dans la Drôme et en Ardèche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess