Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : le tireur en fuite identifié

Santé – Sciences

Les thermes de Néris-les-Bains cherchent des candidats pour tester une cure contre le burn-out

mercredi 14 mars 2018 à 21:43 - Mis à jour le jeudi 15 mars 2018 à 7:00 Par Juliette Micheneau, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Les thermes de Néris-les-Bains lancent une étude pour tester les vertus d'une cure thermale sur la prévention du burn-out. Ils cherchent des curistes volontaires qui seront suivis sur un an.

Les thermes de Néris-les-Bains.
Les thermes de Néris-les-Bains. © Juliette Micheneau - Radio France

Néris-les-Bains, France

Si les députés ont refusé de reconnaître dans la loi le burn-out comme maladie professionnelle, l'affection est bien réelle et elle intéresse non seulement la médecine du travail mais aussi la médecine thermale. Les thermes de Néris-les-bains lancent une étude à partir d'avril sur soixante curistes volontaires pour déterminer les effets d'une cure thermale de six jours chez des personnes stressées par leur travail

Au programme de l'activité physique, des conseils nutritionnels et un accompagnement psychologique : "Tous les jours, les patients auront au moins trois ou quatre heures d'activité physique", explique le Professeur Frédéric Dutheil, chef du service santé travail environnement au CHU de Clermont-Ferrand qui coordonne cette étude. "Systématiquement ils auront une intervention psychologique d'environ deux heures. _Dans le cadre de l'étude, on suivra les patients pendant une année_, mais l'idée c'est de leur donner les clés pour qu'ils puissent d'eux-mêmes se gérer en autonomie".

Appel aux curistes volontaires

Le séjour thermal est gratuit pour ces curistes cobayes. Les participants à l'étude devront ensuite revenir à Néris-les-Bains pour deux journées de suivi à six mois et un an. Ils feront aussi trois visites de contrôle au CHU de Clermont-Ferrand. Les scientifiques vont tout observer : de la fréquence cardiaque, aux os, chromosomes en passant par les hormones de régulation de l'appétit car le stress se loge partout dans l'organisme.

Trois séjours thermaux sont pour l'instant programmés du 16 au 21 avril, du 30 juillet au 4 août et du 12 au 17 novembre 2018. Les thermes de Néris recherchent encore des volontaires pour atteindre 60 candidats. Les participants à cette étude doivent "souffrir d'un niveau de stress élevé en rapport avec le travail". L'inscription se fait au 06 84 91 14 39.