Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les tiques sont nombreuses cette année dans l'Yonne

-
Par , France Bleu Auxerre

C’est une nouvelle année à tiques. Elles sont même particulièrement abondantes, vous en avez peut-être déjà fait l’expérience. Il faut dire que le printemps a commencé tôt et ces températures douces sont favorables à la prolifération de ces insectes.

En moyenne, en Europe de l'ouest, une tique sur dix est infectée par des borrelia (bactéries responsables notamment de la maladie de Lyme) mais ce taux peut fortement varier d'une région à l'autre
En moyenne, en Europe de l'ouest, une tique sur dix est infectée par des borrelia (bactéries responsables notamment de la maladie de Lyme) mais ce taux peut fortement varier d'une région à l'autre © Maxppp - Maxppp

Les premiers à faire ce constat ce sont les pharmaciens, comme Sabine Venard, à Champigny-sur-Yonne qui a  vu un bon nombre de clients arriver avec une tique sur la peau : "nous avons déjà été confrontés à beaucoup de demandes, _des demandes plus précoces que les autres années_. Je pense qu'en février, début mars, il y avait déjà des cas. Une demande aussi beaucoup plus abondante que les années antérieures. C'est sans doute pas loin du double des années précédentes."

"Plus il fait chaud et humide, plus le cycle biologique de la tique est rapide" - Bruno Maestri, responsable adjoint du département santé et environnement à l'ARS Bourgogne-Franche-Comté

L'inquiétude des associations 

Une prolifération qui inquiète Annie Okrezik, responsable de l’association France Lyme en Bourgogne : "j'encourage les gens à _ne pas faire de pique-nique à même le sol_. On voit des bébés de trois mois avec des tiques sur la tête. Nous ne souhaitons pas que les personnes puissent vivre les cauchemars que nous vivons."

En cas de piqûre, respecter certaines règles

Cette bourguignonne atteinte de la maladie de Lyme souhaite que personne ne fasse la même erreur qu’elle : "quand j'ai eu la tique sur moi, _je l'ai enlevée avec les doigts. Il ne faut jamais le faire_, mois je l'ai triturée et je l'ai agressée en mettant de l'eau très très chaude dessus. Dès qu'on met un produit sur la tique, elle va régurgiter". Or c’est dans la salive de cet insecte que se trouvent les virus et bactéries pathogènes. Une tique se retire uniquement avec un tire-tique. 

Aidez la science !

Si vous vous faites piquer, vous pouvez envoyer la tique par courrier au programme « Citique » (« signalement tique ») à Nancy. Il vous aidera à surveiller vos symptômes éventuels et vous aiderez la science à améliorer la prévention. 

Les conseils de l'Agence Régionale de Santé

Pour prévenir les piqûre des tiques lors de vos promenades dans la nature, voici les conseils délivrés par l'Agence Régionale de Santé, en Bourgogne-Franche-Comté. 

  • Avant une activité en nature, couvrir ses bras et ses jambes avec des vêtements longs éventuellement imprégnés de répulsif.
  • Marcher sur des chemins bien tracés sans hautes herbes, ni végétation dense.
  • Après une activité en nature, inspecter soigneusement son corps. 
  • Il peut être utile de réaliser une nouvelle inspection les jours suivants car la tique gorgée de sang sera alors plus visible. 
  • Après avoir été  piqué par une tique : retirer  l'animal avec un tire-tiques  et surveiller la zone piquée pendant un mois. Si une plaque rouge et ronde  s’étend en cercle à  partir de la zone de piqûre, consulter un médecin rapidement.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu