Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les urgences de Doullens tendent le dos avant la deuxième vague de coronavirus

-
Par , France Bleu Picardie

Benoît Petitprez le responsable du service des urgences de Doullens évoque la situation dans ce service qui était en grève avant la crise sanitaire.

Les urgences de Doullens se préparent à une nouvelle vague de coronavirus
Les urgences de Doullens se préparent à une nouvelle vague de coronavirus © Maxppp - Richard Villalon

Dans les Hauts-de-France, l'Agence Régionale de Santé demande aux hôpitaux d'ouvrir 96 nouveaux lits de réanimation pour faire face à l'afflux de patients atteints de la Covid-19.  Est-ce que l'hôpital de Doullens, dont le personnel des urgences a été en grève plusieurs mois avant la crise sanitaire, est prêt pour une deuxième vague?  

"Pour l'instant on est dans une situation différente par rapport au mois d'avril" 

Benoît Petitprez le responsable du service des urgences de Doullens précise que "l'activité Covid reprend petit à petit, on a des difficultés à venir. Au niveau des moyens matériels on devrait s'en sortir, mais au niveau des moyens humains, les équipes sont fatiguées. le délai d'obtention des tests risquent de s'allonger dans les jours qui viennent."

"La grève n'a pas vraiment servi. On manque de tout, mais c'est comme dans beaucoup d'hôpitaux publics. Les recrutement sont de plus en plus difficiles. On va déprogrammer les activités qui peuvent l'être pour augmenter les moyens humains et matériels. 

Augmenter le salaire net du personnel soignant hors médecins n'est pas suffisant 

Ce n'est pas ce qu'on attend, même si c'est une reconnaissance du travail important effectué, mais on demande de pouvoir travailler dans des conditions correctes. La crise sanitaire a précipité un problème qui existe depuis des années, à savoir qu'il y a un vrai manque de moyens dans les hôpitaux. La population en prend conscience puisque la crise l'a mis en exergue." 

Benoît Petitprez le responsable du service des urgences de Doullens

Choix de la station

À venir dansDanssecondess