Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Les urgences de l'hôpital de Romans-sur-Isère ne sont plus en grève

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Les personnels du service des urgences de l'hôpital de Romans-sur-Isère (Drôme) arrêtent leur grève. La direction a répondu favorablement à plusieurs de leurs revendications. Par exemple, un aide-soignant et un infirmier vont être recrutés.

L'entrée du service des urgences de l'hôpital de Romans-sur-Isère dans la Drôme.
L'entrée du service des urgences de l'hôpital de Romans-sur-Isère dans la Drôme. © Radio France - François Breton

Romans-sur-Isère, France

La grève est suspendue aux urgences de Romans-sur-Isère (Drôme). Mobilisés depuis le 1er juillet, soit presque six mois, les personnels du service ont obtenu gain de cause auprès de la direction de l'établissement. Elle a signé avec les partenaires sociaux un protocole d'accord le 18 décembre dernier.

Dans ce document, la direction répond à plusieurs revendications du personnel des urgences. Elle s'est engagée à recruter deux personnes en plus dans le service. Un aide-soignant pour aider les équipes de nuit est déjà arrivé. Une infirmière devrait renforcer les effectifs en journée. Elle sera chargée des urgences les plus bénignes, permettant à d'autres infirmières de consacrer plus de temps aux patients avec des pathologies plus lourdes. Quinze lits supplémentaires devraient être ouverts pour accueillir des patients après leur passage aux urgences. 

Il reste des problèmes

D'autres revendications, plus techniques, ont été entendues par la direction. Les personnels de santé ont donc décidé de lever la grève. "Ces avancées nous permettre de souffler, mais surtout d'avoir une meilleure prise en charge des patients. C'est du bien-être pour eux", raconte Magalie, une des infirmières du service.

Pour autant, même si la grève est levée aux urgences, il reste des problèmes à l'hôpital, auxquels la direction ne peut pas répondre estime l'antenne de la CGT dans l'établissement. "Comme la revalorisation des salaires ou l'engorgement des urgences", estime son secrétaire général adjoint, Thierry Giraud.

L'hôpital de Romans-sur-Isère a rejoint le collectif inter-hôpitaux, créé en septembre. Ce collectif réclame un plan d'urgence pour sauver l'hôpital public français.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu