Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les urgences pédiatriques de Lenval à Nice vont être rénovées

-
Par , France Bleu Azur

Les urgences pédiatriques de Lenval vont être rénovées. De gros travaux internes qui vont restructurer l'ensemble de ce service niçois fréquenté par plus de 61.700 personnes chaque année.

L'hôpital Lenval va rénover ses urgences pédiatriques
L'hôpital Lenval va rénover ses urgences pédiatriques - Fondation Lenval

Les urgences pédiatriques de Lenval à Nice font peau neuve ! Leur réaménagement a débuté il y a un mois et se poursuivra jusqu'en juillet 2021. Elles coûteront 1,3 millions d'euros. Il faut dire que rénover ce lieu n'est pas du luxe tellement il est fréquenté. Hébergées certes dans un lieu privé, les urgences pour les enfants n'en restent pas moins publiques. Elles sont le fruit de la réunification, il a plusieurs années, des services pédiatriques niçois de Lenval et de l'Archet.

Aujourd'hui, c'est donc 160 jeunes patients qui viennent quotidiennement fréquenter les 832 m2 du site. Une fréquentation en hausse de 16% depuis une dizaine d'années pour atteindre en 2019 prés de 61.700 passages. Un nombre important d'admissions qui place ces urgences au troisième rang national.

Un lieu qui avait vieilli

Mais, le lieu a vieilli. Les responsables avaient alors plusieurs souhaits : améliorer l’accueil des familles, fluidifier les prises en charge, limiter les temps d’attente, faciliter la collaboration des équipes soignantes ou encore augmenter le nombre de salles d’examen. Pour ce faire, des travaux devaient avoir lieu. Ils ont été retardés par la crise sanitaire mais sont désormais lancés. 

Ils sont de toute façon urgents ne serait-ce que pour améliorer la rapidité des passages. "Il est aujourd’hui prioritaire d’adapter les lieux au fonctionnement du service, avoue Arnaud Pouillart, le directeur général de Lenval. L’équipe est composée de 13 médecins dans une unité d’une centaine de personnes, tous professionnels confondus.

La durée moyenne d’une consultation aux urgences est de 2h18, elle s’accroit même à près de 3 heures dans le cadre d’une urgence pour motif psychiatrique. La priorité de ces travaux est donc le patient afin de limiter son temps d’attente, de faciliter sa prise en charge et de favoriser son retour à domicile." 

Toutes les prises en charges concernées.

Le nombre de passages aux urgences de Lenval pour un motif pédopsychiatrique est lui aussi en augmentation constante depuis 2011 de 238% ! 472 patients en 2011, contre 1.600 en 2019. Le service pédopsychiatrique se devait donc d'être aussi concernés par cette rénovation avec la mise en place d'une PASS, une permanence psychologique et/ou psychiatrique 24 heures sur 24.

Ce lieu sera une sorte de guichet unique dans lequel travailleront ensemble tous les acteurs de cette prise en charge; des médecins, aux institutionnels en passant par les assistantes sociales. Un vrai site de travail collaboratif, transversal et interdisciplinaire qui fera aussi parti de cette grande rénovation des urgences pédiatriques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess