Santé – Sciences

Faut-il rendre tous les vaccins pour enfants obligatoires ?

Par Géraldine Houdayer, France Bleu jeudi 1 décembre 2016 à 16:39 Mis à jour le jeudi 1 décembre 2016 à 18:08

Onze vaccins recommandés pour les moins de deux ans pourraient provisoirement devenir obligatoires.
Onze vaccins recommandés pour les moins de deux ans pourraient provisoirement devenir obligatoires. © Maxppp - Julio Pelaez

Les vaccins actuellement "recommandés" pour les moins de deux ans pourraient devenir obligatoires, le temps que les Français retrouvent confiance dans les vaccins. Ils pourraient ensuite devenir facultatifs. C'est ce que recommande un rapport présenté ce mercredi à la ministre de la Santé.

Les vaccins qui sont aujourd'hui "recommandés" pour les enfants de moins de deux ans, comme la coqueluche, la rougeole ou l'hépatite B pourraient devenir gratuits et "obligatoires" de façon temporaire, le temps de restaurer la confiance face aux doutes des Français. C'est en tout cas ce que conseille le comité de la "concertation citoyenne" sur la vaccination. "Dans le contexte actuel de perte de confiance et de baisse de la couverture vaccinale, il apparaît nécessaire de réaffirmer le bien-fondé de la vaccination"**,** affirme le comité, qui vient de rendre ses conclusions à la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Onze vaccins deviendraient obligatoires

D'où l'idée d'agir en deux temps: d'abord élargir l'obligation vaccinale, en prévoyant une possibilité de refus des parents, puis à terme, supprimer l'obligation vaccinale comme ailleurs en Europe. Une stratégie qui peut paraître contradictoire. Mais en levant maintenant l'obligation, "on peut craindre qu'une fraction non négligeable de la population renonce aux vaccins, y compris aux trois vaccins obligatoires de base, Diphtérie-Tétanos-Polio (DTP)", explique à l'AFP le Professeur Fischer, collectifs d'associations santé. "La gratuité des vaccins serait un signal très fort donné par les pouvoirs publics sur l'importance qu'ils accordent à la vaccination", souligne-t-il. "Le système actuel ne tient pas la route," avec "trois vaccins obligatoires (DTP) et des vaccins recommandés qui sont aussi importants", explique le Professeur Fischer. D'où la recommandation "pour une phase transitoire, d'élargir la vaccination obligatoire des enfants pour les vaccins qui sont dans le calendrier vaccinal et qui sont administrés avant l'âge de 2 ans", poursuit-il.

Une clause de refus pour les parents

Cette "mesure temporaire" consisterait à rendre obligatoires onze vaccins , plus les rappels, "avec une clause d'exception comme cela se fait aux Etats-Unis". Ainsi, les parents réfractaires signeraient un document "pour leur faire prendre conscience qu'ils prennent une responsabilité, une prise de risque pour leur enfant et pour la communauté des gens qui vivent autour d'eux et qu'ils risquent aussi que leur enfant puisse être refusé par une directrice de crèche", ajoute le médecin. Toutefois, en cas de situation de menace d'infection, s'il y avait trop de refus de la vaccination, cette possibilité d'exemption pourrait être supprimée, comme cela s'est passé en Californie pour la rougeole, ajoute le Professeur Fischer.

Un carnet de vaccination électronique

Le rapport préconise aussi la mise en place d'un carnet de vaccination électronique, pour permettre à chacun de savoir où il en est. Marisol Touraine a demandé à ses services et à l'agence Santé publique France d'étudier ces propositions qui seront également évaluées sur le plan juridique et financier avant qu'elle dévoile les mesures qu'elle entend prendre. Les conclusions du comité sont une synthèse d'un grand débat de plusieurs mois, voulu par le gouvernement et auquel ont notamment contribué plus de 10.000 internautes et deux jurys, composés du grand public et de professionnels de santé.

Quels vaccins sont obligatoires ? Lesquels sont recommandés ?  - Visactu
Quels vaccins sont obligatoires ? Lesquels sont recommandés ? © Visactu -

Partager sur :