Santé – Sciences

Les Vauclusiens ne se vaccinent pas assez

Par Aurélie Lagain et Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse mercredi 21 octobre 2015 à 4:21

Caisse primaire d'assurance maladie de Vaucluse
Caisse primaire d'assurance maladie de Vaucluse © Radio France - Jean-Michel Le Ray

Qu'est-ce qu'un département sous-vaccinant ? Le Vaucluse par exemple, qui ne se protège pas assez contre la grippe saisonnière et certaines maladies infantiles.

Le Vaucluse est un département "sous-vaccinant" : Bon dernier de la région Provence-Alpes Côte d'Azur, dans les derniers de France également. Nous ne nous vaccinons pas assez contre la grippe saisonnière, et nous ne faisons pas assez de ROR (rougeole-oreillons-rubéole).

En 2014, moins d'une personne de plus de 65 ans sur deux a été vaccinée contre la grippe, alors que l'achat du vaccin est gratuit dans cette tranche d'âge. Et c'est particulièrement vrai entre 65 et 69 ans.

32 Vauclusiens morts de la grippe saisonnière en 2014

La caisse d'assurance maladie de Vaucluse vient d'adresser un courrier à près de 75.000 habitants, jugés "à risque" en raison de leur âge ou de leur maladie, [pour les convaincre de l'importance de la vaccination](http://grippe :www.ameli.fr/assures/prevention-sante/la-vaccination-contre-la-grippe-saisonniere_vaucluse.php).

L'an dernier, la grippe a fait 18.300 morts parce que l'une des souches avait muté. Sur les 154 Vauclusiens grippés placés en réanimation en 2014, seuls 25 ont été vaccinés et 32 n'ont pas survécu, précise la CPAM. Elle reconnaît pourtant que le vaccin contre la grippe saisonnière n'est efficace qu'à 35%, mais il est censé sauver une personne sur trois chez les plus de 65 ans.

On meurt encore de la rougeole

Concernant le ROR, la CPAM recommande la vaccination. Trop peu de personnes sont vaccinées contre la rubéole, la rougeole et les oreillons. Un malade de la rougeole peut pourtant contaminer 15 à 20 personnes. La CPAM rappelle qu'on meurt encore de la rougeole.

Hervé Sahy, représentant des médecins libéraux auprès de l'assurance maladie est ce mercredi l'invité de France Bleu Vaucluse. Il insiste sur l'importance de la vaccination, "indolore".