Santé – Sciences

Limoges : il faut traiter d'urgence le malaise des personnels soignants selon l'intersyndicale du CHU

Par Nathalie Col, France Bleu Limousin mercredi 19 octobre 2016 à 19:48

Un médecin épuisé - photo d'illustration
Un médecin épuisé - photo d'illustration © Maxppp - Michèle Constantini

"Il faut redonner de l'oxygène aux hôpitaux !" C'est le message délivré ce mercredi par le président de la Fédération hospitalière de France, de passage en Limousin pour son tour de France des hôpitaux publics. Un diagnostic partagé par l'intersyndicale du CHU de Limoges, inquiète pour l'avenir.

La Fédération hospitalière de France veut placer la santé au cœur des débats pour la prochaine présidentielle, sachant les hôpitaux eux-mêmes vont mal. Son président a donc entamé un tour de France des hôpitaux publics pour recueillir les préoccupations sur le terrain. Il a fait étape à Limoges puis à Brive ce mercredi. Ici comme ailleurs, il y a un malaise à traiter d'urgence confirme Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France.

Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France

Le président de la Fédération hospitalière de France estime qu'on a trop tiré sur les personnels pour faire des économies, sans prendre soins des soignants et qu'ils en payent aujourd'hui le prix fort. Un diagnostic confirmé par l'intersyndicale du CHU de Limoges, qui estime aujourd'hui qu'on est arrivé à un point de non-retour dans les hôpitaux. Pourtant les perspectives d'avenir ne leur laissent pas entrevoir d'amélioration car le CHU de Limoges doit continuer à faire des efforts car il connait un déficit "de l'ordre de huit à dix millions d'euros" selon Jean-François Lefebvre, le directeur. L'hopital se réorganise pour se moderniser, ce qui suscite de nombreuses craintes chez les syndicats

Les craintes de l'intersyndicale du CHU de Limoges et la réponse du directeur

L'intersyndicale du CHU de Limoges envisage d'organiser prochainement une assemblée générale pour le personnel, avec peut-être des actions de protestation et de revendication à la clé.

Partager sur :