Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Limoges : l'entreprise I.Céram expérimente la fabrication de corail en céramique

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

L'entreprise I.Céram, qui fabrique des implants osseux en céramique de Limoges, et l'aquarium du Limousin lancent un projet de support en céramique, plus naturel, pour aider le corail à se développer.

Les supports en céramique ressemblent dans leur structure aux coraux durs, ici ceux de l'aquarium de Limoges.
Les supports en céramique ressemblent dans leur structure aux coraux durs, ici ceux de l'aquarium de Limoges. © Radio France - Adèle Bossard

Limoges, France

Y aura-t-il bientôt du corail en céramique de Limoges dans les fonds marins ? C'est le projet pensé et développé par l'entreprise limougeaude I.céram, spécialiste des implants en céramique, avec l'aquarium du Limousin. L'objectif est de fabriquer un support en céramique sur lequel le corail pourra s'accrocher et se développer.

L'entreprise I.céram utilise habituellement la céramique pour fabriquer des implants osseux, car elle présente la même structure que l'os : solide, dense, poreuse. Mais en observant bien, le directeur scientifique d'I.Céram, Éric Denes, y a aussi vu des ressemblances avec le corail : "Et je me suis dit que dans la porosité, les coraux pourraient se développer et qu'on pourrait faire un support pour remplacer le corail qui est actuellement en voie de destruction."

Une pastille de céramique, observée au microscope. - Aucun(e)
Une pastille de céramique, observée au microscope. - DR - I.Céram

L'intuition était bonne. Le directeur de l'aquarium de Limoges, David Branthome, a tout de suite été emballé. "Les coraux, ça a beau être un animal, on peut le bouturer comme une plante", explique-t-il. "Donc on est toujours à la recherche de nouveaux supports sur lesquels les coraux peuvent reprendre leurs boutures correctement et refaire un pied."

De la céramique à la place du béton ou du plastique

Car pour le moment, ces supports sont plutôt en béton ou en plastique. "À titre personnel, ça me gène de mettre dans la mer des déchets qui vont être relâchés sur le long terme", poursuit David Branthome. "L'idée, c'est donc d'utiliser un produit qui est neutre, naturel, et qui n'a pas d'impact sur l'environnement marin." 

Dans quelques semaines, d'ici la fin du mois de mars, les supports en céramique vont être installés dans des aquariums pour voir comment les organismes vivants se fixent dessus. Si l'expérience est concluante, la céramique de Limoges pourrait alors, pourquoi pas, aider à repeupler la grande barrière de corail.

À gauche, les plaques de céramique d'I.Céram. À droite, du corail dur. - Radio France
À gauche, les plaques de céramique d'I.Céram. À droite, du corail dur. © Radio France - Adèle Bossard