Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : les injections sans rendez-vous au CHU donnent un coup d'accélérateur à la campagne vaccinale

-
Par , France Bleu Limousin

Le nombre de nouvelles injections repart à la hausse au centre de vaccination du CHU de Limoges. Une augmentation grâce aux injections sans rendez-vous qui donnent un véritable coup d'accélérateur à la campagne à l'heure où le variant Delta inquiète de plus en plus les autorités.

La vaccination sans-rendez-vous connaît un vrai succès à Limoges.
La vaccination sans-rendez-vous connaît un vrai succès à Limoges. © Radio France - Thomas Vinclair

"On a rappelé des équipes !" Le constat est simple pour Martine Tenant, l'infirmière en charge du centre de vaccination de Limoges, avec la vaccination sans rendez-vous, il a fallu de nouveau augmenter les capacités. "On a de plus en plus de candidats au vaccin qui viennent sans rendez-vous." 

Une bonne nouvelle pour Martine : "Il faut dire que ces dernières semaines, ces derniers jours, nous avions de moins de monde dans les couloirs. Les gens étaient un peu moins motivés." Le CHU a évalué cette baisse de 4000 à 3000 doses injectées. C'est aujourd'hui de l'histoire ancienne selon l'infirmière : "Mais maintenant, pour certains concerts ou voyages, il faut se faire vacciner donc les personnes reviennent. _Cette vaccination sans rendez-vous facilite les prises de décisions_, c'est clair." 

Dans la file d'attente, il y a par exemple Agathe venue "profiter de ce vaccin sans rendez-vous". Elle accompagnait à la base sa sœur qui avait pris un rendez-vous.Agathe souhaite "partir en voyage". La jeune fille a prévu de faire le tour de l'Europe du nord dans plusieurs pays. "Le vaccin va considérablement m'aider."

"Il faut atteindre les 85% de personnes vaccinées"

Ce retour des primo-vaccinés satisfait Elodie Couvé-Deacon, docteur hygiéniste : "Il faut atteindre l'immunité collective pour laisser derrière nous la crise sanitaire. On sait que si on a 85% des personnes vaccinées, le virus ne pourra plus circuler activement." 

Elle appelle donc une nouvelle fois les citoyens à ne pas hésiter à se rendre dans les centres surtout avec l'arrivée du variant Delta : "Ce variant est dangereux car il est plus transmissible chez les personnes non-vaccinées. Il faut aussi que les personnes complètent leur vaccination. _Le vaccin n'est efficace contre le variant que si on a bien reçu les deux doses._"

Deux salles réservées à l'Université de Limoges

Pour préparer la rentrée, le centre de vaccination du CHU propose aussi des créneaux spécifiques destinés à l'Université de Limoges. Tous les enseignants et tous les étudiants peuvent se rendre au centre de vaccination dès aujourd'hui : des salles sont réservées.

Au CHU de Limoges, la vaccination sans rendez-vous se termine ce vendredi. En France, la vaccination repart aussi à la hausse. Ce mercredi, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal a déclaré : "Après avoir marqué le pas, le nombre de prises de rendez-vous pour une première injection est reparti à la hausse, entre plus 10 et plus 20%".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess