Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Limoges : une nouvelle avancée pour les implants médicaux en céramique d'I-Céram

mercredi 8 novembre 2017 à 19:09 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin

Les implants en céramique de la société I-Céram de Limoges connaissent une nouvelle avancée. Grâce à ses prothèses chargées en antibiotiques, une équipe chirurgicale a pu sauver la jambe d'un jeune homme, en juillet dernier, après une fracture ouverte et une infection chronique du fémur.

Bloc opératoire - photo d'illustration
Bloc opératoire - photo d'illustration © Maxppp - Luc Nobout

Limoges, France

Les implants en céramique chargés en antibiotiques, développés depuis l'année dernière par la société I-Céram de Limoges, ont connu une nouvelle utilisation. Une équipe chirurgicale d'un hôpital du sud-ouest a pu sauver la jambe d'un jeune homme après une fracture ouverte du fémur et une infection chronique aux staphylocoques dorés.

L'implant en céramique présente un triple intérêt

Poser cet implant céramique a présenté plusieurs intérêts. D'abord pour réparer l'os. Il permet une intervention beaucoup moins lourde que la méthode traditionnelle à base de ciment, qui oblige à deux opérations pour le poser puis le retirer et procéder à une greffe d'os douloureuse. Par ailleurs, comme cet implant est chargé en antibiotiques, il se défend lui-même contre une infection post-opératoire et en plus, dans ce cas, la prothèse a probablement participé à la guérison de l'os déjà infecté depuis 18 mois.

Pour cette opération, I-Céram a fabriqué une prothèse sur-mesure car c'est l'équipe chirurgicale qui l'a sollicitée, preuve que ses implants ont désormais une certaine renommée dans le monde médical. Dans le cas des prothèses orthopédiques, la matière céramique - poreuse - confirme donc ses avantages : une assimilation idéale par l'os et une dispersion efficace des antibiotiques au coeur des tissus.