Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limousin : beaucoup de monde dans les laboratoires pour faire son test avant Noël

-
Par , France Bleu Limousin

A quelques jours de Noël, les laboratoires d'analyses et pharmacies sont dans le rush. Ceux qui s'apprêtent à se réunir en famille cherchent à savoir s'ils sont positifs ou non au coronavirus.

Les tests sont réalisés soit sur rendez-vous pour certains laboratoires, soit sans rendez-vous pour d'autres
Les tests sont réalisés soit sur rendez-vous pour certains laboratoires, soit sans rendez-vous pour d'autres © Radio France - Olivier Duc

Les files d'attentes sont importantes, surtout le matin et entre midi et deux, selon les dires des professionnels. A Limoges, au laboratoire Astralab, par exemple, les personnes désirant se faire tester le peuvent sans rendez-vous. 

C'est le cas de Mireille et José, qui habitent Panazol. "On va fêter Noël avec nos mamans âgées de 94 et 87 ans" raconte-t-elle. Alors le test, dans ces cas là, devenait indispensable. "On sera six sur une table de douze, on portera le masque. Et puis, sauf pour faire les courses, on s'est isolé cette semaine. Mais, on va faire l'apéritif à table. Il va falloir enlever le masque. Et puis, nous sommes français, alors on parle" résume-t-elle. Leur fils, médecin, va également se faire tester. C'est lui qui a conseillé à son papa de passer par le laboratoire. "Après, on entend tout et son contraire sur les tests. Mais, on va le faire quand même, pour se protéger."

A Biolyss, à Limoges, les tests sont effectués sur des plages horaires le matin et en début d'après-midi
A Biolyss, à Limoges, les tests sont effectués sur des plages horaires le matin et en début d'après-midi © Radio France - Mickaël Chailloux

Les effectifs ne semblent pas en surchauffe

Dans les laboratoires Biolyss, situés à Limoges, Bellac, Saint-Junien ou encore Guéret et La Souterraine en Creuse, on effectue presque de 700 tests par jour. _"_On voit effectivement qu'il y a beaucoup de monde qui se fait tester" constate le docteur Bernard Niocel, l'un des directeurs associés. Chez Biolyss, il faut prendre rendez-vous sur le site ou par téléphone. Des secrétaires médicales avaient été recrutées au moment de la deuxième vague. Le dispositif est rodé et n'est pas en surchauffe selon lui. "Nous n'avons pas de demandes supplémentaires de façon exceptionnelle". 

Pour lui, cette quantité importante de tests PCR réalisés est un bon message. "Les gens ont conscience qu'il ne faut pas prendre de risque avec nos aînés" estime Bernard Niocel. Mais il veut avertir. "Le test négatif n'est pas un blanc-seing. Il faut continuer à se protéger" à savoir porter le masque, et respecter la distanciation sociale.

Les résultats des tests PCR sont transmis en 24h, les pharmacies peuvent proposer un test antigénique plus rapide. Mais attention, si les tests antigéniques positifs sont absolument fiables, s'ils sont négatifs, cela ne signifie pas que vous n'êtes pas contaminés par le virus à 100%. Il existe un risque de faux-négatif un peu plus important. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess