Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Liste d'attente, Covidliste... Tout est fait pour écouler les vaccins anti-Covid en Nord Franche-Comté

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Comment éviter de perdre des doses de vaccins anti-Covid ? C'est tout l'enjeu alors que la campagne de vaccination s'accélère... et les annulations avec ! Le phénomène s'observe surtout chez les médecins ou pharmaciens qui ont du mal à écouler les vaccins Astra Zeneca.

Le gymnase du phare à Belfort, l'un des principaux centres de vaccination du Nord Franche Comté
Le gymnase du phare à Belfort, l'un des principaux centres de vaccination du Nord Franche Comté © Radio France - Théo Hetsch

"Des annulations, cela arrive désormais presque tous les jours".... C'est le constat fait en cette dernière semaine d'avril par un responsable du gymnase du phare à Belfort, l'un des principaux centres de vaccination du Nord Franche Comté. Le phénomène est presque mécanique : comme il y a davantage de doses et que la cible des personnes éligibles s'est élargie, il y a davantage de rendez-vous... et donc aussi plus d'annulations en volume. Sans compter les réticences au vaccin AstraZeneca, qui poussent certains médecins à devoir les jeter faute de volontaire.

Aucune dose perdue en Nord Franche-Comté, assure l'ARS

"Je peux vous assurer qu'aucune dose n'est perdue en Nord Franche-Comté", insiste Agnès Hochart, la déléguée territoriale de l'Agence régionale de Santé dans le Nord Franche-Comté. "Nous avons eu une gestion vraiment rigoureuse pour utiliser absolument toutes les doses". Quitte pour cela à vacciner des personnes qui ne sont pas prioritaires, "même si _cela doit rester exceptionnel_, marginal", rappelle Agnès Hochart, "les listes d'attente sont faites pour qu'on donne la priorité aux personnes dans la cible vaccinale".

Mais pour trouver des volontaires, il n'y a pas de système centralisé : chaque centre ou chaque professionnel gère comme il l'entend les doses qui lui restent sur les bras. "La consigne, partout en France, c'est évidemment de ne pas jeter de doses, après ils s'organisent de façon personnalisée, en fonction de leur façon de faire", indique la responsable de l'ARS, "après la quasi-totalité fonctionnent avec un système de liste d'attente".

Des initiatives citoyennes qui se développent

Mais ce n'est pas la seule possibilité : il y a aussi des initiatives citoyennes, comme Covidliste, un site qui met en relation des personnes voulant se faire vacciner, avec des professionnels ayant des doses à écouler. Il s'agit en particulier des médecins ou des pharmaciens qui vaccinent pour le moment avec AstraZeneca, et qui ressentent une réticence chez certains patients.

Alors pour ne pas perdre des doses du controversé - mais précieux - vaccin britannique, les professionnels se bousculent sur la plateforme : "On est de plus en plus sollicités par des professionnels qui ont des doses mais pas suffisamment de contacts autour d'eux pour trouver des volontaires", explique Germain Carré, l'un des développeurs bénévoles de Covidliste, "la plateforme peut alors être un bon moyen d'écouler les doses restantes". Pour le moment, 22 centres ou professionnels de la région Bourgogne Franche-Comté ont rejoint Covidliste, dont deux dans le territoire de Belfort.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess