Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Lons-le-Saunier : des médecins réquisitionnés par le préfet du Jura pour assurer les urgences de l'hôpital

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Des médecins sont réquisitionnés pour assurer les soins aux urgences de l'hôpital de Lons-le-Saunier depuis ce mardi soir. Une mesure mise en place sur ordre du préfet du Jura, pour faire face au manque de personnel, en grève ou en arrêt maladie.

Les médecins sont réquisitionnés depuis ce mardi.
Les médecins sont réquisitionnés depuis ce mardi. © Maxppp - maxppp

Lons-le-Saunier, France

La situation est désormais critique à l'hôpital de Lons-le-Saunier. Des médecins sont réquisitionnés depuis ce mardi soir, par le préfet du Jura, pour assurer les soins aux urgences. Une mesure mise en place, en urgence, pour faire face au manque de personnel. Certains médecins sont en grève, pour réclamer plus de moyens, et d'autres en arrêt maladie.

En plus de ces réquisitions, les autorités ont décidé de faire appel aux SMUR des départements limitrophes pour intervenir dans le Jura, et de renforcer les équipes de pompiers du service de santé et de secours médical.

"On n'est pas des criminels" - Un soignant de l'hôpital

Les forces de l'ordre ont sonné chez des médecins et soignants en pleine nuit, vers 1h du matin, pour leur ordonner d'être aux urgences, en poste, à 7h. Un soignant raconte qu'une infirmière, seule avec ses enfants, a passé sa nuit à s'organiser pour les faire garder. Contacté par France Bleu Besançon, le Dr Eric Loupiac, médecin urgentiste à Lons dénonce la méthode : "Ce sont des méthodes dignes du régime de Vichy, qui rappelle une autre époque."

Le préfet en appelle à la déontologie des médecins

Dans un communiqué, le préfet du Jura et l'Agence régionale de santé appellent les médecins à faire preuve de responsabilité : "La déontologie médicale et le sens des responsabilités des professionnels concernés doivent les conduire à placer l'intérêt des patients au-dessus de tout autre considération."

Les soignants répondent par cette phrase, elle aussi rédigée dans un communiqué : "La direction de l'hôpital et l'ARS sont les initiateurs du mouvement social. Depuis des mois, l'équipe se bat pour le bien-être du patient. Et vous, vous venez terrifier les soignants en réquisitionnant le personnel en plein milieu de la nuit."