Santé – Sciences

Lutte contre l'alcoolisme : l'ANSM autorise l'utilisation du Baclofène pendant trois ans

Par Julie Guesdon, France Bleu jeudi 13 mars 2014 à 16:06 Mis à jour le vendredi 14 mars 2014 à 11:16

Vendu à l'origine sous le nom de Liorézal, le baclofène existe aujourd'hui en générique
Vendu à l'origine sous le nom de Liorézal, le baclofène existe aujourd'hui en générique © maxPPP

Le Baclofène, un décontractant musculaire, facilite le sevrage de l'alcool et est depuis plusieurs années largement utilisé par les médecins dans le traitement de l'alcoolisme. Ce vendredi, l'Agence nationale de sécurité du médicament a annoncé que toutes les conditions sont réunies pour qu'il soit officiellement prescrit comme "remède anti-alcoolisme" pendant trois ans.

Le Baclofène pourra bien être utilisé pour traiter les patients alcooliques. Vendredi 14 mars, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé qu'une recommandation temporaire d'utilisation (RTU) vient d'être accordée au Baclofène, pour une durée temporaire de trois ans.

Initialement prescrit comme décontractant musculaire depuis 1974, le Baclofène est largement utilisé depuis 2008 car facilitant le sevrage de l'alcool. Son autorisation de prescription comme remède contre l'alcoolisme pourrait être imminente. Jeudi 13 mars, le quotidien gratuit Métronews nous apprenait que la dernière étape était en passe d'être franchie : la Commission nationale informatique et liberté (CNIL) s'est en effet réunie pour statuer sur le dispositif (la prescription du Baclofène comme remède contre l'alcoolisme devra faire l'objet d'une déclaration obligatoire et nécessitera la mise en place d'un fichier de suivi des malades alcooliques).

Une RTU pour le Baclofène : une première en France

Depuis juin dernier, les autorités sanitaires ont entamé les dernières démarches pour officialiser la prescription du Baclofène dans le cadre de la lutte contre l'alcoolisme. C'est la première fois en France qu'un médicament bénéficie d'une RTU.

Cette recommandation temporaire d'utilisation court sur trois ans. Elle permettra aux médecins de prescrire le baclofène pour traiter l'alcoolisme de façon encadrée. Objectif final : une autorisation de mise sur le marché (AMM), qui sera définitive. Deux études cliniques sont actuellement en cours pour parvenir à cette AMM.

La lutte pour l'autorisation du baclofène en France a commencé peu après 2008 et la publication du livre Le dernier verre  du cardiologue Olivier Amiesen, qui a lui-même expérimenté ce médicament, la plupart du temps utilisé à très fortes doses. En 2012, l'ANSM avait déjà lâché du lest, autorisant la prescription de baclofène pour des traitements contre l'alcoolisme, mais seulement "au cas par cas ". L'alcoolisme est aujourd'hui la deuxième cause évitable de mortalité, après le tabac. 

Qu'est-ce que le baclofène ? - Aucun(e)
Qu'est-ce que le baclofène ?

Partager sur :