Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Lutte contre les déserts médicaux : plus d'aides à l'installation de nouveaux médecins en Mayenne

jeudi 4 janvier 2018 à 17:47 Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne

Un nouveau plan pour lutter contre la désertification médicale. Depuis le 1er janvier, l'Agence régionale de santé a mis en place un nouveau système de zonage dans les Pays de la Loire pour aider à l'installation de médecins. La Mayenne est pleinement concernée.

La carte du nouveau zonage de l'Agence régionale de santé concernant la Mayenne.
La carte du nouveau zonage de l'Agence régionale de santé concernant la Mayenne.

Ce n'est pas nouveau : la Mayenne manque de médecins. Mais jusque là, tout le territoire n'était pas classée comme étant en zone  déficitaire concernant la présence de médecins généralistes. Sur cette nouvelle carte, on peut observer que le nord Mayenne et le sud-ouest du département sont en zone dites "d'intervention prioritaire". Ce sont les territoires les plus durement confrontés au manque de médecins. C'est là où les aides financières sont les plus importantes. Le reste du département dont l'agglomération de Laval est en zone "d'action complémentaire". Des secteurs qui nécessitent de mettre en oeuvre des moyens pour éviter que la situation ne se détériore.

Toute la Mayenne est concernée par le manque de médecins selon l'ARS. - Aucun(e)
Toute la Mayenne est concernée par le manque de médecins selon l'ARS.

Selon l'Agence régionale de santé, ce travail de révision des zonages va se poursuivre en 2018 pour d'autres professions (sages-femmes et masseurs-kinésithérapeutes) afin de renforcer les équipes soignantes de proximité.

Une proposition de loi pour lutter contre la désertification médicale

Par ailleurs, toujours pour lutter contre les déserts médicaux, une proposition de loi sera présentée le 18 janvier à l'Assemblée nationale. C'est le député mayennais, Guillaume Garot qui en sera le rapporteur. Ce jeudi 4 janvier, il y avait des auditions à l'Assemblée. Quatre membres de l'association des Citoyens contre les Déserts médicaux ont été auditionnés. Cette association a été créée à Laval par Maxime Lebigot. Un autre Mayennais a été auditionné. Il s'agit du docteur Luc Duquesnel en tant que Président du Syndicat des médecins généralistes CSMF.

En Mayenne, il y a un médecin pour 2500 patients alors que la moyenne nationale est de un médecin pour 800 personnes.