Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Maison de retraite de Cérences : des résidents vaccinés mais toujours confinés

-
Par , France Bleu Cotentin

Les résidents d'Ehpad trouvent le temps long. Dans la Manche, la vaccination contre la Covid-19 est terminée dans de nombreux établissements. Mais les restrictions ne sont pas encore levées. Illustration à l'ehpad Lempérière-Lefébure à Cérences, dans le centre-Manche.

Les visites des familles à l'ehpad Lemperière Lefebure à Cérences dans la Manche
Les visites des familles à l'ehpad Lemperière Lefebure à Cérences dans la Manche © Radio France - Lucie THUILLET

Le sentiment d'impatience est de plus en plus palpable à l'Ehpad Lemperière de Cérences. Cette maison de retraite a été l'un des premiers établissements à pouvoir vacciner les personnes âgées qui y résident, ainsi que le personnel. La vaccination est terminée depuis la mi-février : 80% des résidents et 50% des soignants ont reçu les injections.

Mais à ce jour, les mesures de confinement sont toujours maintenues. Les résidents ne peuvent pas quitter l'enceinte de l'établissement pour aller se promener librement à l'extérieur.  Les conditions de visites des familles sont toujours très limitées et contraintes : pas plus de 4 personnes et pas plus d'une visite par semaine, dans un espace dédié.

Une situation qu'ont de plus en plus de mal à vivre les résidents. Impossible pour Thérèse de faire les 200 mètres qui la séparent de la maison où elle a vécu, un crève-coeur alors qu'elle est "_vaccinée et revaccinée"_dit-elle et très impatiente de voir l'étau se desserrer :

Pourquoi nous vacciner et nous laisser complètement enfermés ? Pourquoi on ne pourrait pas aller faire un petit tour ? J'aimerais revoir ma maison et avoir un peu plus de liberté.

Thérèse une des résidentes de l'ehpad de Cérences : "On est vacciné, pourquoi nous laisser enfermés?"
Thérèse une des résidentes de l'ehpad de Cérences : "On est vacciné, pourquoi nous laisser enfermés?" © Radio France - Lucie THUILLET

Coté famille, même impatience. Les visites sont toujours limitées et doivent se dérouler dans un espace dédié, à l'entrée de l'ehpad. Annie vient voir sa maman :

Ca manque d'intimité, on ne peut plus aller dans sa chambre et puis j'avais l'habitude de sortir avec elle à l'extérieur. Avec la vaccination, j'avais une lueur d'espoir. Je me disais, on va pouvoir les retrouver, les embrasser mais non... 

Cela fait bientôt un an que les résidents sont confinés. Maintenant qu'ils sont vaccinés, il est temps "qu'ils puissent retrouver des conditions de citoyen lambda" plaide Stéphane Lemaître, directeur de l'ehpad de Cérences et président de l'association des directeurs d'établissements pour personnes âgées de la Manche. 

On ne cache pas notre attente, notre mécontentement. On essaye de mettre la pression aux autorités pour pouvoir redonner de la souplesse, que les résidents puissent sortir à l'extérieur de l'établissement et revoir leur familles, dans leurs chambres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess