Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Maladie de Lyme : le témoignage choc d'un ado fait froid dans le dos

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu
Wissant, France

Il a vécu onze mois d'enfer, et c'est le titre de son livre. Yannick Schraen a 17 ans, il est originaire de la côte d'Opale. Ce mercredi sort le livre qu'il a écrit avec sa mère. Il raconte la maladie de Lyme, contractée à cause d'une morsure de tique, lors d'une banale promenade en forêt.

Yannick a passé près d’un an sur un lit d’hôpital avant que sa maladie de Lyme soit diagnostiquée, notamment grâce à l’association « Lyme sans frontières » (photo de la couverture du livre fournie par les éditions Flammarion).
Yannick a passé près d’un an sur un lit d’hôpital avant que sa maladie de Lyme soit diagnostiquée, notamment grâce à l’association « Lyme sans frontières » (photo de la couverture du livre fournie par les éditions Flammarion). - Image Lyme sans frontières par Alexandre Marchi – Maxppp

Le titre du livre, qui sort ce mercredi 28 mars 2018, est évocateur : "11 mois d'enfer !". Un livre co-écrit par Yannick Schraen, un lycéen de 17 ans, et sa mère, originaires de la côte d'Opale. L'adolescent y raconte son calvaire : fin 2013, alors qu'il a 12 ans, il est mordu par une tique lors d'une balade dans la forêt de Clairmarais, dans le Pas-de-Calais. Il déclenche la maladie de Lyme. Une maladie peu connue du corps médical, et très mal diagnostiquée.

Si ça continuait comme ça, j'allais mourir"

Quelques temps après cette promenade, les symptômes commencent, comme une grippe : des tremblements, puis des malaises, Yannick a de plus en plus de mal à marcher. Il sera hospitalisé à cinq reprises, pendant presque une année. "Avant ma maladie, je pesais 45 kilos, à la fin j'en faisais 29", explique-t-il. "J'étais quasiment tétraplégique, le bas du corps ne bougeait plus du tout, le haut c'était limite, et des douleurs incessantes. Je me rendais compte que, si ça continuait comme ça, j'allais mourir".

Considéré comme un malade psychiatrique

Dans un grand hôpital du Nord que la famille ne veut pas citer, les relations avec le corps médical sont de plus en plus tendues : en faisant très peu d'examens, les médecins affirment que le cas de Yannick relève de la psychiatrie, voire qu'il simule. L'adolescent raconte, sans colère : "Le personnel soignant me parlait à la troisième personne, et me maltraitait physiquement, lors des transferts, qui m'occasionnaient des douleurs. Psychologiquement également, en me disant que je n'avais pas mal, alors que je souffrais énormément. Vers la fin de mon calvaire, je ne croyais plus en moi, tellement on m'avait conditionné. Mais une part de moi me disait qu'il fallait continuer à se battre pour vivre".

Le témoignage-choc de Yannick Schraen

Les parents s'accrochent aussi, et entendent parler de la maladie de Lyme dans un documentaire. Ils entrent en contact avec l'association Lyme sans frontières, et finissent par rencontrer le professeur Christian Perronne, médecin infectiologue à l'hôpital de Garches, en région parisienne. Un simple traitement antibiotique remet l'adolescent sur pied. Le Pr Perronne signe la préface du livre de Yannick Schraen.

Le Professeur Christian Perronne signe la préface du livre de Yannick Schraene
Le Professeur Christian Perronne signe la préface du livre de Yannick Schraene © Maxppp - Alexandre Marchi

On peut s'en sortir, même si on vit un enfer comme j'ai pu vivre"

Aujourd'hui, Yannick va "beaucoup mieux". Il est élève en première S, au lycée la Malassise, à Saint Omer (Pas-de-Calais). "J'ai repris une vie quasiment normale, je remarche, j'ai seulement quelques difficultés pour courir. Je me suis servi de mon histoire comme d'une force pour avancer dans la vie. C'est ce que je veux faire passer à travers ce livre : on peut s'en sortir, même si on vit un enfer comme j'ai pu vivre". Yannick veut devenir médecin, pour "soigner en étant humain".

27.000 cas par an en France ?

La maladie de Lyme est très mal diagnostiquée en France, les 27.000 cas annuels recensés par les autorités seraient en dessous de la réalité. Diane Schraen, la mère de Yannick, a aussi voulu faire de ce livre un outil de prévention : "Je regrette qu'il n'y ait pas, à chaque entrée de forêt, ne serait-ce qu'un panneau, pour prévenir les gens. Les gens ne se doutent pas de ce qu'une tique peut occasionner".

Reportage : Yannick Schraen et sa mère témoignent

"11 mois d'enfer !" de Yannick Schraen, publié chez Flammarion

Choix de la station

À venir dansDanssecondess