Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Malgré la baisse du tabagisme en France, l'Occitanie reste la 3e région la plus consommatrice de France

jeudi 31 mai 2018 à 6:08 Par Guillaume Roulland, France Bleu Hérault et France Bleu Roussillon

Nouvelle journée mondiale sans tabac aujourd'hui. Le tabagisme qui reculerait en France, puisqu'il y aurait un million de fumeurs en moins en France sur un an. Mais l'Occitanie, reste toutefois la 3e région, après PACA et les Hauts-de-France, où il est le plus élevé.

Selon le baromètre santé 2017, 30,3% des habitants de la région sont fumeurs
Selon le baromètre santé 2017, 30,3% des habitants de la région sont fumeurs © Maxppp - Maxppp

Montpellier, France

Entre les campagnes choc, le remboursement de certains substituts nicotiniques et l'augmentation du prix des cigarettes, l'État a mis le paquet ces derniers temps dans la lutte contre le tabagisme. Mais les buralistes le constatent-ils réellement sur les ventes ? 

Christophe Poireau, buraliste dans le quartier Antigone à Montpellier constate effectivement une baisse sur les volumes. Mais pour l'instant, cette tendance ne lui inspire pas d'inquiétude particulière, puisque cette baisse est largement compensée par les demandes de cigarettes électroniques, dont certains modèles sont également disponibles dans les bureaux de tabac.

La "vapoteuse" de plus en plus demandée

La cigarette électronique semble en tout cas être devenue une des moyens les plus efficaces pour arrêter de fumer. 

Les boutiques spécialisées s'en frottent les mains car beaucoup de fumeurs y voient là une solution pour décrocher, sans trop de douleur

Cécile Kaczor tient une boutique de ce type, rue de la Loge à Montpellier. Elle constate une très nette augmentation du nombre de ses clients.

Ce qui les incite à passer du tabac à la "vapoteuse" c'est d'abord, selon elle, l'argument financier, puis la santé.

Les substituts nicotiniques, patchs, gommes à mâcher ou médicaments de type Champix font également depuis peu l'objet d'une augmentation de la demande. 

Une grande partie de ces produits étant désormais remboursés par la sécurité sociale, les pharmaciens constatent une nette augmentation, sans pour autant disposer encore de statistiques officielles.

En Occitanie, le combat n'est pas encore gagné

Si le nombre global de fumeurs a nettement baissé en France, l'Occitanie reste toutefois la 3ème région de France ou la prévalence du tabagisme reste la plus élevée (30,3%) après les régions PACA (32,1%) et Haut-de-France (30,5%), selon les chiffres publiés par le Baromètre santé 2017.

Pour des raisons sociologiques et culturelles, mais pas seulement.

Beaucoup de spécialistes affirment en effet que dans les régions frontalières, les consommateurs ont plus facilement accès aux cigarettes de contrebande ou au marché des cigarettes étrangères, moins chères et encore moins taxées qu'en France.