Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manche : la PMA reprend grâce à l'arrivée d'une nouvelle gynécologue à Cherbourg

-
Par , France Bleu Cotentin

On peut de nouveau pratiquer la PMA dans la Manche.Une nouvelle gynécologue spécialisée est arrivée il y a une semaine à la polyclinique du Cotentin à Cherbourg. Depuis le du docteur Nichols en juin 2019, il n'était plus possible pour les couples d'entamer des démarches de fécondation in vitro.

Le biologiste Xavier Genoux-Lubain, le docteur Alain Nichols et le docteur Clémence Lefranc
Le biologiste Xavier Genoux-Lubain, le docteur Alain Nichols et le docteur Clémence Lefranc © Radio France - Katia Lautrou

Cela faisait presque 18 mois qu'il n'était plus possible dans la Manche de pratiquer la PMA (Procréation Médicalement Assisté), en fait depuis le départ en retraite du docteur Alain Nichols en juin 2019 : "les couples devaient se rendre à Caen, Rennes, Rouen ou Tours pour entamer des démarches de fécondation in vitro sans compter qu'il y en a du coup qui ont mis leur projet en stand-by, mais là ça a repris et c'est une très bonne nouvelle". Le docteur Alain Nichols  soulagé de voir que le flambeau est repris, lui qui, en retraite avait accepté de revenir 6 mois de plus entre janvier et juin 2019.

Si les inséminations artificielles se poursuivaient à Cherbourg, les FIV, elles, avaient été stoppées. Elles vont désormais reprendre grâce à Clémence Lefranc, cette manchoise d'origine travaillait jusqu'ici à Amiens et a donc pris son poste la semaine dernière "je suis très contente d'être là et ça va simplifier la vie de ces couples qui depuis plus d'un an devaient faire des kilomètres. Là ils vont être suivi à Cherbourg. C'est une bonne surprise pour ceux qui ne l'attendait plus. C'est un challenge pour moi mais j'ai le soutien de mon prédécesseur, j'espère aussi qu'avec le temps l'équipe s'étoffera sur Cherbourg."  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess