Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manche : les commerçants du Mont-Saint-Michel se protègent du coronavirus

-
Par , France Bleu Cotentin

Les cas de coronavirus se multiplient en France. Des établissements scolaires restent fermés et les rassemblements "confinés" de plus de 5 000 personnes sont toujours interdits. Des mesures qui commencent à avoir des conséquences sur le tourisme. Gros plan ce matin sur le Mont-Saint-Michel.

Lavage de mains solution hydroalcoolique coronavirus grippe
Lavage de mains solution hydroalcoolique coronavirus grippe © Radio France - Lagain Aurelie

Même si ce n'est pas encore la panique au Mont-Saint-Michel dans le sud manche, les commerçants se préparent aux conséquences du coronavirus. Certains s'attendent à un impact au printemps mais d'autres voient déjà la différence. Adeline tient une boutique de souvenirs : " on a des groupes qui se décommandent au jour le jour, on a beaucoup moins de touristes".  Qui dit coronavirus dit aussi directives sanitaires, comme à la biscuiterie Saint Michel : " du coup on arrête la dégustation des gâteaux, on ne met que des choses emballées individuellement et plus dans des saladiers à la portée de tout le monde et au niveau de la caisse un gel antibactérien". 

Des touristes étrangers inquiets

Et du côté des visiteurs on est plutôt serein : Sophie et sa famille sortent de la messe "on ne va pas s'arrêter de vivre et puis j'imagine que notre gouvernement prend les dispositions qui s'imposent, voyez on est là avec tous nos enfants et nos petits-enfants et le bon Dieu veille". Jenny a bien remarqué que les Français ne semblaient pas plus inquiets que ça : "en France vous n'avez pas peur du virus même si c'est partout dans l'actualité, on essaye de en pas regarder les infos." Maria : "j'ai vraiment peur de la situation ici", elle est iranienne, installée à Paris, en Iran plus de cinquante personnes sont déjà mortes du virus mais elle ne se sent pas beaucoup plus à l'abri en France : " J'ai 'impression que les gens s'en moquent, je n'ai vu personne se laver les mains nous essayons d'être prudents".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu