Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manif devant le CHU de Bordeaux : "2.200 euros par mois après 33 ans de carrière au bloc et en réa"

-
Par , France Bleu Gironde

Environ 300 manifestants se sont rassemblés sur le rond-point des urgences du CHU de Bordeaux ce mardi midi. Les soignants demandent notamment des hausses de salaire et la sauvegarde de l'hôpital public.

Environ 300 manifestants devant le CHU ce mardi à midi
Environ 300 manifestants devant le CHU ce mardi à midi © Radio France - Stéphane Hiscock

Les applaudissements et les médailles c'est bien mais les personnels hospitaliers réclament aujourd'hui des moyens financiers supplémentaires. Ils sont sceptiques sur ce qui ressortira du Ségur de la Santé lancé par le gouvernement ce lundi. Pour eux il est nécessaire de maintenir la pression dans la rue.

Au CHU de Bordeaux ce mardi une intersyndicale avait appelé à un rassemblement sur le rond-point des urgences.  Environ 300 personnes ont répondu présent. 

Notre profession a toujours été délaissée par les pouvoirs publics. Aujourd'hui notre métier d'infirmier n'attire plus

- Bruno, infirmier au CHU depuis 33 ans

Bruno, 2200 euros par mois après 33 ans de carrière au bloc et en réa

En principe les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits mais la préfecture de la Gironde a fait une exception. Conditions posées par l'Etat : une manifestation statique avec port du masque et respect de la distanciation physique. Difficile de faire respecter la règle du mètre dans une manifestation. Sur le rond-point certains participants s'agglutinaient mais en majorité ils portaient des masques.

Pas toujours de distanciation physique
Pas toujours de distanciation physique © Radio France - Stéphane Hiscock

Ce jeudi le syndicat Sud Santé Gironde prévoit un nouveau rassemblement, cette fois-ci devant le centre hospitalier de Libourne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess