Santé – Sciences

Manifestation de soutien pour l'hôpital d'Aubusson

Par Valérie Mosnier et Maxime Tellier, France Bleu Creuse mercredi 23 mars 2016 à 16:51

Après l'hôpital, le cortège se dirige vers la mairie d'Aubusson
Après l'hôpital, le cortège se dirige vers la mairie d'Aubusson © Radio France - Maxime Tellier

Ce mercredi après-midi, une centaine de personnes ont manifesté dans les rues d'Aubusson. Elles répondent à l'appel des syndicats CGT et FO pour défendre l'offre de soins du centre hospitalier.

Les deux syndicats, Force Ouvrière et la CGT, s'opposent au plan de redressement demandé par l'Agence régionale de santé. Les comptes de l'hôpital d'Aubusson sont dans le rouge depuis 2012. L'ARS a donc demandé un audit l'été dernier.

Suppressions de postes et fermeture de la chirurgie ?

Parmi les mesures d'économies, l'ARS envisage de fermer le service de chirurgie ambulatoire. Ce service ne traiterait pas assez de patients et présenterait à lui seul un déficit annuel de 500.000 euros d'après l'ARS. dans cet audit, il serait aussi préconisé la suppression de 28 postes et la fermeture de 6 lits sur 32 dans le service de médecine.

Une centaine de personnes dans les rues d'Aubusson

Cet audit est inacceptable pour la CGT et FO, qui appellent à manifester ce mercredi. Il y aurait eu 47% de grévistes selon les deux syndicats. Dans un tract, ils dénoncent le projet de fermeture de la chirurgie ambulatoire, qui en appelle d'autres, et qui contribue à l'appauvrissement de l'offre médicale sur le territoire. Ils remettent également en cause la gestion à flux tendu du personnel, qui a de lourdes conséquences sur la prise en charge des patients et la santé des personnels.

L'hôpital d'Aubusson est mis en danger par l'ARS - Michel Moine

La mobilisation a reçu le soutien du maire d'Aubusson, qui a écrit à l'Agence régionale de santé pour obtenir un rendez-vous. Michel Moine, qui est aussi président du Conseil de Surveillance de l'hôpital, ne nie pas les difficultés financières de l'établissement, mais il accuse l'ARS d'en être largement responsable avec la reprise en 2013 de la clinique de la Croix Blanche. De son côté, l'Agence Régionale de Santé répond que les difficultés financières ont commencé bien avant cette reprise.

Michel Moine, maire d'Aubusson

La direction de l'hôpital d'Aubusson a trois mois pour proposer un plan d'économies qu'elle soumettra à l'ARS. Pour l'instant, aucune mesure n'est définitive.

Une nouvelle manifestation est prévue ce jeudi à Aubusson à l'occasion de la venue du Secrétaire d'Etat aux anciens combattants. Jean-Marc Todeschini viendra dévoiler la maquette d'une tapisserie labellisée par la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale.