Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences DOSSIER : La mobilisation des habitants contre la fermeture de la maternité du Blanc dans l'Indre

Manifestation pour la maternité du Blanc : le programme de la mobilisation de ce 15 septembre

lundi 10 septembre 2018 à 18:35 - Mis à jour le vendredi 14 septembre 2018 à 17:31 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry et France Bleu Poitou

Des milliers de manifestants sont attendus ce samedi 15 septembre dans les rues du Blanc pour réclamer la réouverture immédiate de la maternité. Voici le programme de la journée.

Les affiches appelant à la mobilisation ont été placardées chez de nombreux commerçants, comme ici à Rosnay.
Les affiches appelant à la mobilisation ont été placardées chez de nombreux commerçants, comme ici à Rosnay. © Radio France - Jonathan Landais

Le Blanc, France

Le Comité de Défense des Usagers du Centre Hospitalier du Blanc et le collectif citoyen "Cpasdemainlaveille" appellent à une grande journée de mobilisation ce samedi 15 septembre à partir de 16h dans les rues du Blanc, pour réclamer la réouverture immédiate de la maternité. Des milliers de Blancois et d'habitants du PNR, le parc naturel régional de la Brenne, sont attendus. La maternité du Blanc est fermée jusqu'à nouvel ordre depuis le 27 juin dernier.

Le cortège passera devant l'hôpital

Le départ de la manifestation est prévu vers 16h, Place de la Libération, au Blanc. Le cortège empruntera les rues Saint-Honoré et Pierre Colin de Souvigny, le boulevard Chanzy, puis les axes Albert Chichery et Aristide Briand, pour redescendre ensuite par l'avenue Gambetta. Le mot d'ordre de cette manifestation est : "Le Blanc voit rouge". Tous les manifestants sont invités à porter une touche de rouge.

Pompiers, motards et tracteurs mobilisés

Sur les 55 communes du territoire de la Brenne, plusieurs ont prévu des actions symboliques, comme par exemple le comité des fêtes de Pouligny Saint-Pierre qui viendra avec son char tiré par un tracteur. Le country club de la gendarmerie du Blanc (le ComSOPGN, le commandement du soutien opérationnel de la gendarmerie nationale) a prévu lui aussi de se mobiliser, tout comme le comité de défense de la gare d'Argenton-sur-Creuse. Une délégation de l'intersyndicale du Centre Hospitalier de Vierzon sera également dans le cortège.

Un hymne revisité sur l'air de Bella Ciao

Après la manifestation, de nombreuses animations sont prévues tout au long de la soirée sur la Place de la Libération, à l'image des chorales du territoire qui vont reprendre la chanson "Bella Ciao", en revisistant les paroles pour en faire l'hymne de cette manifestation. Le passage des chorales avec l'harmonie du Blanc est prévu à 17h30.

Debout les Blancois... montrons qui nous sommes... O Bella Ciao, Bella Ciao, Bella Ciao ciao ciao... on les laissera pas... s'en prendre à nos droits... Et jusqu'au bout on se battra"

En soirée, chacun est invité à venir avec son pique-nique, une table ronde sera organisée sur les enjeux de l'hôpital de proximité avec notamment Laure Fiquet, chercheuse en médecine de l'Université Rennes 1. Les organisateurs annoncent également trois groupes de musique locaux, pour un moment festif et militant : Baptist' de Châtillon-sur-Indre (chanson à texte, le groupe vient de sortir une chanson sur la maternité : "Né dans un camion rouge"), Les Rossignôles d'Argenton-sur-Creuse (bal trad) et enfin le groupe Anecdote du Blanc (rock).

De nombreux élus locaux attendus

Plusieurs responsables politiques sont attendus en tête de cortège dont François Bonneau, Président PS de la région Centre-Val-de-Loire, François Jolivet, député En Marche de la circonscription ou encore Serge Descout, le Président LR du Conseil départemental de l'Indre, mais aussi de nombreux élus locaux de l'Indre ou de la Vienne. Quatre personnalités politiques doivent prendre la parole sur le podium avant le départ de la manifestation.

Vanik Berberian, le Président des maires ruraux de l'Indre appelle tous les maires du département à participer à la manifestation "ceints de leur écharpe tricolore". Il invite par ailleurs "les maires à mettre en berne ce jour-là le drapeau du fronton de leur mairie et de coller sur la porte l'affiche de la mobilisation".