Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Manque de moyen en maisons de retraite: manifestation devant le conseil départemental en Moselle

mardi 30 janvier 2018 à 8:27 Par Cécile Soulé, France Bleu Lorraine Nord

Mobilisation inédite ce mardi des personnels des maisons de retraite en France, pour réclamer plus de moyens. En Moselle, une manifestation est organisée à 14h30 devant le Conseil départemental. La situation est préoccupante selon les grévistes.

Une maison de retraite en Suisse
Une maison de retraite en Suisse © Maxppp - Keystone

Moselle, France

La crise couve dans les près de 8.000 maisons de retraite en France. Les organisations syndicales appellent à manifester ce mardi partout en France, pour dénoncer le manque de moyen et le manque de personnel dans ces EPAHD (établissements pour personnes âgées dépendantes). En Moselle, le rassemblement a lieu à 14h30 devant le Conseil départemental à Metz. Un service minimum devrait être assuré dans les établissements.  

La mobilisation d'aujourd'hui est inédite: c'est la 1er fois qu'autant de syndicats - 7 au total (CGT, CFDT, FO, Unsa, CFTC, CFE-CGC, Sus)- et que l'association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) appellent ensemble à la grève. Pourquoi la situation est-elle aussi problématique aujourd'hui?  "Il y a eu une réforme du financement des maisons de retraite votée en 2015 et entrée en application l'an dernier qui accentue les problèmes", explique Mathieu Piotrkowski, responsable de la CGT Santé en Moselle, invité de France Bleu Lorraine ce mardi matin. 

Jusqu'à 12 toilettes à faire en 2 heures

Mathieu Piotrkowski évoque des manques de moyens criants: "Jusqu'à 12 toilettes à faire en 2 heures". "On peut parler de maltraitance, ajoute-t-il, pas de la part des soignants qui font ce qu'ils peut mais de maltraitance institutionnelle". 

Parmi ses revendications, l'intersyndicale demande un soignant pour un pensionnaire, alors que le ratio n'est que de 0,59 aujourd'hui. La ministre de la santé a annoncé une rallonge de 50 millions d'euros, en plus des 100 milllions d'euros inscrits au budegt 2018, mais c'est largement insuffisant pour les près de 8.000 maisons de retraite, selon les grévistes.  

Mathieu Piotrkowski, de la CGT Santé en Moselle, invité de France Bleu Lorraine