Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Mareuil-sur-Lay : jolie petite commune vendéenne recherche médecins désespérément !

-
Par , France Bleu Loire Océan

La commune de Mareuil-sur-Lay se mobilise pour trouver des médecins. Deux généralistes vont en effet fermer leur cabinet à la rentrée prochaine. Un troisième ne fera plus qu'un mi-temps. Environ 5600 personnes vont ainsi se retrouver sans médecin.

Les équipes médicales de Mareuil-sur-Lay se mobilisent pour trouver au moins trois médecins d'ici la rentrée.
Les équipes médicales de Mareuil-sur-Lay se mobilisent pour trouver au moins trois médecins d'ici la rentrée. - Bénédicte Bonnet

Mareuil-sur-Lay-Dissais, France

Quand on entre dans la pharmacie de Mareuil-sur-Lay, tout le monde ne parle que de ça. Au 1er octobre prochain, les habitants n'auront plus que deux médecins à temps plein dans tout leur canton. Deux généralistes partent en effet à la retraite, un autre préfère réduire son activité.

Comme tous les mois, Michel vient chercher ses médicaments après un passage chez son médecin. Et ce septuagénaire est très inquiet. "Je viens d'avoir ma troisième prothèse, je serai RoboCop bientôt, s'amuse Michel. Alors sans médecin, je ne sais pas comment je vais faire."

C'est très très inquiétant... Qui va nous prescrire nos médicaments ?" - Michel, habitant de Mareuil-sur-Lay

Des réflexions comme celle de Michel, Christophe Turpin en entend tous les jours. Ce pharmacien, installé depuis des années dans la commune, pense avant tout aux personnes âgées qui ont des maladies chroniques : "si elles n'ont plus de médecin, certaines vont arrêter leur traitement".

Christophe Turpin a donc décidé de prendre les choses en main. Avec sa comptable, Bénédicte Bonnet, il a lancé une page Facebook "Mareuil Vendée cherche médecin".

Deux médecins pour 9 000 habitants

Malgré cette page Facebook et de multiples annonces sur les sites spécialisés, les médecins ne se précipitent pas pour venir travailler dans la petite commune vendéenne. En attendant des jours meilleurs, Christophe Turpin essaie surtout de rassurer ses clients. "On essaie de rester optimistes en disant "on va essayer de trouver", explique le pharmacien. Ce sera peut-être un médecin étranger mais pour l'instant, on n'a pas grand monde".

Nos clients sont paniqués, ils n'ont pas de réponse et nous non plus." - Christophe Turpin, pharmacien

Face à cette situation délicate, le docteur Jacques Durand a décidé de ne pas partir tout de suite à la retraite. "Je me suis dit pourquoi pas rester ici à temps partiel pour être sûr de régler les problèmes au niveau des successeurs, souligne le médecin. Mais on va trouver, il n'y a pas de raison."

Jacques Durand est donc plutôt optimiste. Pour lui, le fait qu'il y ait deux maisons de santé dans la commune va inciter les jeunes médecins à s'installer. "Ils ne travailleront pas seuls, ça va les rassurer", espère le docteur.

Une aide à l'installation de 50 000 euros

La commune a quand même besoin de recruter au moins trois médecins d'ici peu. Alors pour les attirer, le maire, Jean-Pierre Hocq, mise sur l'aspect économique. "Mareuil vient d'être classée en zone de revitalisation rurale, rappelle le maire. Ça veut dire qu'un médecin qui vient s'installer sera exonéré d'impôts sur le revenu pendant cinq ans."

Le médecin pourra également toucher une aide à l'installation de 50 000 euros auprès de l'Agence Régionale de Santé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu