Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Marne : le nombre de vaccinations par semaine va doubler selon le préfet

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

La campagne de vaccination s'accélère dans le département de la Marne. Avec l'ouverture de nouveaux centres, deux fois plus de personnes vont recevoir une dose cette semaine, par rapport à la semaine précédente.

La vaccination va accélérer dans la Marne (Photo d'illustration)
La vaccination va accélérer dans la Marne (Photo d'illustration) © Radio France - Richard Vivion

Jusqu'à aujourd'hui, les centres de vaccination de la Marne devaient composer avec un nombre limité de doses. Cette problématique va disparaître selon le préfet, Pierre N'Gahane, qui visitait ce dimanche le centre de Saint-Martin-sur-le-Pré. Le représentant de l'État affirme que deux fois plus de personnes vont recevoir une dose dans la semaine du 8 mars par rapport à la semaine passée.

Chaque centre au maximum de ses capacités

"C'est la première fois que l'on a du stock au CHU pour aller vite", se réjouit le préfet. "C'est-à-dire qu'aujourd'hui, pour la semaine qui arrive, on va vacciner au maximum des capacités des centres", poursuit-il. "Au début, on nous a demandé de nous armer pour pouvoir vacciner. On avait plus de lignes de vaccination que de vaccins. Donc, on a dû désarmer beaucoup de centres. Il y en a des centres qui n'ont ouvert que 2-3 jours par semaine. Là, on leur demande à chacun d'aller au maximum".

Pierre N'Gahane prévoit la vaccination cette semaine du 8 mars un primo-injection pour près de 6.000 personnes dans le département. La semaine du 1er mars, seulement 3.000 personnes avaient pu recevoir une dose. "La semaine du 15, on estime qu'on va pouvoir augmenter encore", espère le préfet.

Au dernier décompte, 29.135 personnes ont déjà reçu au moins une dose du vaccin. Parmi elles, 16350 sont complètement vaccinées. Dans le courant de la semaine, un 18e centre de vaccination va ouvrir à Mourmelon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess