Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Marolles-les-Braults : les deux nouveaux médecins se préparent à prendre leurs fonctions

lundi 11 février 2019 à 3:24 Par Pauline Pennanec'h, France Bleu Maine

Après avoir lancé un appel il y a 4 mois, la commune a enfin trouvé ses deux nouveaux médecins. Le premier est arrivé il y a une semaine et prendra ses fonctions le 1er avril. Un soulagement pour les habitants.

Les deux médecins recevront leurs patients dans la maison médicale de Marolles-les-Braults
Les deux médecins recevront leurs patients dans la maison médicale de Marolles-les-Braults - Em301095 - licence creative commons attribution partage à l'identique

Marolles-les-Braults, France

Pour motiver les médecins à venir s'installer à Marolles-les-Braults, le maire avait lancé un appel en octobre dernier, promettant un salaire mensuel brut de 8.000 euros. Voilà qui est fait : deux médecins vont bientôt prendre leurs fonctions

La première, originaire du Quesnoy (Nord), est arrivé il y a un peu plus d'une semaine : "On a du toucher son cœur !", sourit le maire Jean-Michel Lefebvre. "C'est un médecin qui a la quarantaine, et qui a voulu nous aider et venir chez nous pour exercer sa médecine. La seconde exerce actuellement à Nice, comme quoi, on n'a pas la mer, on n'a pas la montagne, mais on a d'autres choses intéressantes ! C'était surtout pour un rapprochement familial. Nous en sommes ravis", déclare le maire. 

Quand on parle de déserts médicaux et qu'en l'espace de 4 mois, on arrive à trouver deux médecins, on se dit que Marolles a de la chance !

"C'est une bonne affaire !"

Dans cette commune de 2.300 habitants, on en parlait beaucoup : "On est content, parce que je m'inquiétais quand même ! C'est une bonne affaire", affirme Gilberte. "Cela inquiétait beaucoup les personnes âgées" selon la boulangère, qui en entendait parler tous les jours dans son commerce. "C'est une bonne chose, on est content. C'est important d'avoir des médecins qui comprennent la vie en campagne."

Le salaire y joue un peu : 8.000 euros par mois. "Ça n'est pas mauvais !", sourit un habitant. Pour Isabelle, c'était nécessaire : "C'est un investissement au départ pour la commune, qui va être remboursée au fur et à mesure des consultations que les médecins auront. Je ne vois pas l'inconvénient !"

"Le salaire a déclenché le buzz, c'est très bien !"

Le salaire a "déclenché le buzz", avoue Jean-Michel Lefebvre. "La commune va financer effectivement ces médecins, on sera remboursé des consultations et on espère être plus ou moins à l'équilibre, mais on sait qu'on ne le sera jamais totalement."

Il est bien évident que c'est un service à la population, et que ce service, comme tout service, se paye.

Le premier médecin prend tranquillement ses marques. Elle démarrera officiellement au 1er avril. La seconde prendra ses fonctions au 1er juin.