Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le port du masque devient obligatoire sur les marchés du Mans

-
Par , , France Bleu Maine

Le nombre de cas de Covid-19 a doublé en l'espace d'un mois en Sarthe, principalement au Mans et à Sablé. Le préfet de la Sarthe indique que l'obligation généralisée de porter le masque en extérieur est "à l'étude" mais va d'abord entrer en vigueur sur les marchés manceaux.

Le port du masque devient obligatoire sur les marchés du Mans (illustration)
Le port du masque devient obligatoire sur les marchés du Mans (illustration) © Radio France - Boris Compain

"Une reprise assez forte de la circulation du virus en Sarthe depuis le week-end dernier" : le préfet de la Sarthe Patrick Dallennes a fait le point ce vendredi 7 août 2020 sur la situation sanitaire locale. Il précise que le nombre de cas a été multiplié par deux en l'espace d'un mois dans le département. 60% de ces cas se concentrent sur Le Mans et Sablé.

Pour autant, l'obligation généralisée du port du masque en extérieur est pour l'instant "à l'étude" dans le département, indique le préfet de la Sarthe. Pour l'instant, le masque ne devient obligatoire que sur les marchés du Mans. A Sablé-sur-Sarthe, un arrêté municipal rend déjà le port du masque obligatoire sur les marchés depuis ce lundi à partir de 11 ans. 

Le maire du Mans, Stéphane Le Foll, souhaite également renforcer les contrôles dans les bars et les restaurants manceaux pour vérifier la distance entre les tables. Pour l'instant, il n'y aura pas d'amende. L'élu veut utiliser une "méthode douce". Des médiateurs vont également être mobilisés pendant la Nuit des chimères. Ils devront rappeler aux visiteurs de porter leur masque dans les ruelles les plus exiguës de la Cité Plantagenêt.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess