Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mathieu Klein, le maire de Nancy réclame 80 000 doses de vaccins supplémentaires pour la Meurthe-et-Moselle

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le maire de Nancy estime qu'il manque 80 000 doses de vaccins pour vacciner les plus de 60 ans avant le 15 mai en Meurthe-et-Moselle. Mathieu Klein réagit après les annonces d'Emmanuel Macron ce jeudi.

Mathieu Klein estime qu'il manque 80 000 doses pour vacciner les plus de 60 ans d'ici le 15 mai. (Photo illustration)
Mathieu Klein estime qu'il manque 80 000 doses pour vacciner les plus de 60 ans d'ici le 15 mai. (Photo illustration) © Radio France - Sébastien Berriot

Des milliers de doses supplémentaires en Meurthe-et-Moselle, c'est ce que réclame Mathieu Klein pour vacciner les personnes de plus de 60 ans avant le 15 mai. Le maire de Nancy estime qu'actuellement les annonces d'Emmanuel Macron ce jeudi sur le calendrier vaccinal sont intenables dans le département. 

80 000 doses supplémentaires

"Le compte n'y est pas" affirme Mathieu Klein. Sachant que le département compte 181 000 personnes âgées de plus de 60 ans et 141 890 doses de vaccins (Pfizer et Moderna), il estime qu'une personne sur deux pourrait ne pas être vaccinée au 15 mai. "Nous aurons besoin de 80 000 doses supplémentaires pour que toutes les personnes de plus de 60 ans aient reçu leurs deux doses. (...) Ce coup de collier de ce nouveau semi-confinement est acceptable à condition qu'il y est une véritable accélération de la vaccination."  

Ouverture d'une méga-centre de vaccination impossible pour le moment

Le président de la Métropole de Grand Nancy affirme qu'il est impossible d'ouvrir un méga-centre de vaccination en raison du manque de vaccins. "Les perspectives d'une méga-centre devraient être 2000 vaccinations par jour en rythme de croisière, alors que pour l'heure nous allons pouvoir aller de 1 800 à 3 500 doses par semaine à la fin du mois d'avril". La semaine dernière, les pharmacies du département ont reçu 10 000 doses de vaccins AstraZeneca."Ce qui va constituer un apport supplémentaire mais nous sommes encore loin du compte si nous voulons tenir les objectifs fixés par le président de la République."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess