Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Médecine : un premier kit de détection du cancer colorectal créé à Guéret en Creuse

lundi 27 août 2018 à 6:05 Par Christophe Poirier, France Bleu Creuse et France Bleu

Carcidiag est une start-up en biotechnologie créée début 2017 à Guéret. Son premier test de détection des cellules souches du cancer colorectal est commercialisé dans le courant du mois de septembre 2018. Cette première mondiale en appelle d'autres contre les cancers du poumon ou du sein.

L'une des nombreuses "machines" du laboratoire de biotechnologie Carcidiag
L'une des nombreuses "machines" du laboratoire de biotechnologie Carcidiag © Radio France - Christophe Poirier

Creuse, France

Cette start-up réunit des docteurs en biologie qui se sont lancés sur une piste de recherche très peu fréquentée. Les biologistes s'intéressent "aux sucres" présents dans les cellules, sucres qui peuvent contenir un marqueur d'une possible cellule cancéreuse. Cette méthode a été validée tout d'abord pour la recherche des cellules souches du cancer colorectal. Les brevets ont été déposés.

Les essais cliniques sont probants et la commercialisation de ce kit destiné aux professionnels va démarrer dès la mise en production prévue toujours dans les laboratoires Carcidiag de Guéret. 

Ce kit vendu 300 euros permet d'ajouter un test sur de prélèvements effectués lors d'une biopsie, ou bien encore sur un polype enlevé au cours d'une coloscopie. C'est la façon actuellement la plus précoce de détecter un risque de cancer colorectal. 

Des développements multiples sont possibles

Dans un premier temps, Carcidiag va assurer seul la mise en production de son kit. Il faut que la start-up trouve des locaux plus grands, d'autant que trois personnes supplémentaires seront embauchées très vite.

Surtout, au-delà du cancer colorectal, cette détection très précoce des cellules souches va concerner d'autres pathologies. Les brevets pour le kit destiné au cancer du poumon ont été déposés et son arrivée est promise pour l'année prochaine. Devrait suivre rapidement un kit pour la détection des cellules souches du cancer du sein.